• 17 novembre 1973 : révolte étudiante contre la dictature * Πολυτεχνείο

    ------------2.jpg

    Le 17 novembre en Grèce, on commémore la journée d'insurrection des étudiants grecs à Athènes contre le régime des colonels de 1973 (appelée Πολυτεχνείο - Polytechnio: journée de l'Ecole Polytechnique). Cette journée est restée le symbole de la lutte pour la liberté en Grèce.

    Photo (internet) : l'université d'Athènes envahie par la foule.

    La résistance avait été continue pendant le régime des colonels, mais le 17 novembre marque le tournant vers la fin de sept ans de dictature. Les étudiants se sont d'abord réunis en assemblée générale le 14 novembre, ont protesté par un sit-in 15 novembre  rassemblant la foule. Ces manifestations se sont terminées par une intervention militaire le 17 novembre. Au milieu des slogans anti-fascistes, certains étaient anti-américains car ceux-ci étaient accusés de soutenir un régime dictatorial anti-communiste.

    En 1975, une organisation révolutionnaire anti-américaine s'est formée (classée "terroriste" par les Américains), prenant le nom de 17 novembre, en mémoire à ces événements qui ont conduit à la chute du régime des colonels en 1974. Chaque année en Grèce, la commémoration est sous surveillance policière afin d'éviter les dérapages. Les associations internationales étudiantes ont également fait de ce jour une commémoration à la résistance étudiante.


    Nikos Xylouris, un chanteur crétois très célèbre, était venu les soutenir.

    Il chante ici aux côtés de Jenny Karezi Το Μεγάλο Μας Τσίρκο (Notre grand cirque), un chant en hommage au mouvement du 17 novembre. Les paroles sont de Iakovos Kabanellis (Ιάκωβος Καμπανέλλης) et la musique de Stavros Xarhakos (Σταύρος Ξαρχάκος):

     

     

    Nikos-Xylouris-4-Tzeni-Karezi.JPG

    Nikos Xylouris et Jenny Karezi (photo internet)

     

    Ci-dessous, d'autres documents videos (dont un concert donné après la chute de la junte) où Xylouris interprète un morceau (Μπήκαν στην πόλη οι οχτροί -ils sont entrés dans la ville, les ennemis) issu du film  Τραγούδια της φωτιάς -Les chants du feu (1974) de Nikos Koundouros (musique de Yannis Markopoulos -Γιάννης Μαρκόπουλος):

     

     

    Links/Liens

    Plus d'informations sur la journée du 17 novembre 1973

    Le blog de Grèce à l'Ouest

    Les informations télévisées en France : le 20h du 17 novembre 1973 (INA)

    Sur ce blog :

    Les chants de feu de Nikos Koundouros

    une autre video du concert de 1974 après la chute de la junte, avec Mikis Theodorakis.

    Nikos Xylouris (1936-1980)

    Jenny Karezi (1932-1992)

     

     

    « Yannis Ritsos: Le cirque ferméRock grec: Pyx Lax »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 07:20
    Reinette

    beau travail de reprtage joliment illustré avec ces vidéos.

    amitiés

     

    2
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 09:29
    Grèce à l'Ouest

    Merci pour la référence ! J'ai failli mettre la video Karezi - Xylouris et n'ai pas eu le temps ... Je la mets aujourd'hui, et les références de ton blog, qui est d'ailleurs dans mes liens depuis longtemps !

    3
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:03
    Dornac

    Bonjour. Merci Reinette.

    4
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:04
    Dornac

    δε ριεν

    5
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 20:06
    Dornac

    Αχ ευχαριστώ αγαιν... παπά πολύ !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Mardi 23 Novembre 2010 à 15:26
    BENICHOU

    C'est un évènement très marquant, mais il a été précédé d'années de résistance, dans et hors du pays.

    7
    Mardi 23 Novembre 2010 à 16:15
    Dornac

    Oui, je n'ai pas détaillé mais j'ai essayé de le faire comprendre... ce n'était pas juste "un grand soir" sans base.

    8
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 14:18
    lizagrèce

    Il y a eu beaucoup de très bonnes émissions sur le sujet à la télé grecque. Les témoignages recueillis étaient passionnants.

    9
    mireio
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:42
    mireio

    en complément, (paroles Alekos Panagoulis, musique Theodorakis) :

    http://www.youtube.com/watch?v=Q8lo9oxpiJ0&feature=related

    Départs de la lutte

    nouveaux combats

    Guides de l'espoir

    les premiers morts

     

    Les tombes ne renferment

    rien sauf les larmes.

    Engrais de la liberté :

    les premiers morts.

     

    Une fleur de feu

    sort des tombes,

    ils envoient un message,

    les premiers morts

     

    la réponse à obtenir :

    unité et combat,

    pour que trouvent le repos

    les premiers morts.

    <style type="text/css"> <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> </style>
    10
    Samedi 15 Novembre 2014 à 11:46

    Merci Mireio !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :