• Ba moin en ti bo quand y a maldon !

    antonio-canova-eros--psyche-1796.jpg

     

    La compagnie créole: Ba moin en ti bo (1970/1984) :

     

     

      Les mêmes, sur deezer :

     

    Ba moin en tibo par le Top Caraïbe orchestra :

     

    Les sirènes de Zouk Machine : Maldon (1989)
    Paroles & musique: Guy Houllier - Yves Honoré
    Les costumes de ce clip sont de Philippe Guillotel.
    Chorégraphie : Philippe Découflé (?).

     

    Comment ça ce n'est pas grec ? Aucune étude scientifique ne le prouve, après tout.

     

    Photo en tête d'article (internet) : Antonio Canova, Psyché ranimée par le baiser de l'amour, 1793.

     

    « La préparation du gyros (le sandwich grec est éternel)Ah mon dié : Savina Yannatou ! (jazz grec) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Avril 2011 à 09:02
    lizagrèce

    C'est du grec des îles !

    2
    Mercredi 27 Avril 2011 à 15:59
    Dornac

    Oh oui, tout zile yo tout grec !

    3
    Mercredi 27 Avril 2011 à 21:51
    Dornac

    OH Kala !

    Vous avez compris que j'avais besoin de preuves scientifiques, merci !

    4
    Vendredi 29 Avril 2011 à 16:17
    Dornac

    Ah merci !

    Intéressant, en effet. On note l'adaptation aux courtoisies locales. Une autre preuve que vous apportez en même temps: les Grecs sont doués pour séduire mais pas toujours prudents, ce qui ajoute à leur charme.

    J'avoue qu'aujourd'hui je refuse de regarder à l'Ouest, je laisse ça à ceux qui sont franchement azimutés et qui se croient dans le vent. Les Anglais sont persuadés qu'en faisant du tapage, ils cacheront les nuages. Jamais, jamais rien de nouveau à l'Ouest!

    5
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Les Grecs ont fait souche encore plus à l'ouest, pas loin de Tehotihuacan, la preuve, les mariachi de là-bas chantent en un étrange dialecte hélleno-guaïanique...

    6
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Une nouvelle preuve définitivement incontestable de la persistance chez les Héllènes modernes de la tradition  antique consistant à implanter vers l'ouest des colonies et des comptoirs commerciaux. Il s'agit ici d'une communauté implantée dans l'état du Chihuahua, je n'ai pas identifié la métropole (Milet? Ephèse? Phocée?). Notons toutefois la remarquable capacité d'intégration qui fait adopter à ces pionniers les coutumes vestimentaires locales. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :