• Eartha Kitt : I don't care

    Eartha-Kitt.JPG

    Encore un vieux-machin-kitch-qui-fait-du-bruit que j'ai retrouvé au fond d'un tiroir ! Je ne savais pas quoi en faire: le vendre aux brocantes ?

     

    Ach !

     

        Eartha Kitt : I don't care (1986)
                  
    Elle a également interprété le célèbre Never on Sunday composé par Manos Hadjidakis :
                           

          

     
    « L'art contemporain grec s'expose à LondresBarbara et le beau Georges Moustaki : la dame brune »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Juin 2011 à 07:53
    Lizagrèce

    Tu peux aussi nous le passer en boucle !!!!

    2
    Jeudi 9 Juin 2011 à 08:49
    benichou

    Elle est Grecque?

    3
    Jeudi 9 Juin 2011 à 14:25
    Dornac

    Je vois que tu as su apprécier cette vidéo pleinement.

    4
    Jeudi 9 Juin 2011 à 14:26
    Dornac

    Je crois que Pascal (commentaire suivant) a répondu à cette question.

    5
    Jeudi 9 Juin 2011 à 14:32
    Dornac

    Moi aussi.
    J'aurais dû mettre cette video sous forme de jeu. 

    Quelques images de la magicienne  :
    En catwoman
    En socière

     

    6
    Vendredi 10 Juin 2011 à 12:07
    Dornac

    Ah merci ! J'ai adoré tous ces liens (celui de "sowwoman", en revanche, ne fonctionne pas). L'anecdote de saint-Nicolas des chats laisse rêveur.
    J'aime beaucoup Ousmane Sow. Je l'ai découvert il y a certain temps quand il avait exposé sur le Pont de Arts à Paris.

    7
    Vendredi 10 Juin 2011 à 14:42
    Dornac

    Voulez-vous dire que "qui se ressemble, s'assemble" ?

    8
    Vendredi 10 Juin 2011 à 20:39
    Dornac

    Ce cavalier là n'est pas aussi souriant que le cavalier Rampin, en effet, et ce n'est pas l'image que j'ai de la Grèce. J'ai tendance à penser que la sagesse des Grecs d'aujourd'hui vit dans le peuple et sa longue histoire. Comme c'est difficile à décrire, à quantifier, et que ça semble indémontrable, je suis obligée de reléguer cette "intuition" au rang des phantasmes.

    9
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    C'est (très) à peu près comme ça que j'imaginais Circé 

    10
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Sauf que, dérive du mythe, Catwoman transforme ici les compagnons transposés d'Ulysse en chats (de saint Nicolas?). je préfère ceux-là...

    J'en conclus sans hâte que Circé était plutôt une "sowwoman" transformant les marins en gorets,c'est assez peu sexy...

    Tant qu'à inventer une sowwoman, je trouve qu'une femme modelée par Ousmane Sow, c'est beaucoup plus attrayant..

    11
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Le lien brisé, c'était une porchère accompagnée de ses ouailles. La compagne de rêve pour Eumée, le prince-porcher. Papagena, Papageno...

    12
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Pas nécessairement, témoins la bergère et le ramoneur. Là encore, pas moyen d'échapper à la Grèce, où le cavalier (qui n'est assurément pas le Cavalier Rampin, archaïque) tient un discours obséquieux et conformiste qui montre bien que sa "vieille expérience" (classique) ne lui a rien appris.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :