• Les Perses d'Eschyle, un téléfilm de Jean Prat,1961

    perses-2-jpg

    Les Perses est une tragédie d'Eschyle (472 avant J.-C.) qui raconte l'histoire de la défaite de Xerxès 1er devant les Grecs à Salamine en 480 avant J.-C. En miroir, c'est une ode à la victoire des Grecs mais peut-être aussi une critique de l'absurdité de la guerre.

    Quand Jean Prat et le compositeur Jean Prodromidès décident d'en faire un film télévisé, ils ne cherchent pas l'authenticité historique mais plutôt à faire  « un spectacle moderne ». Cependant, on ressent un certain clacissisme à travers cet oratorio dramatique, car les décors (J.J Gambut) et les costumes (C. Coste, C. Dives pour les masques) rappellent les frises monumentales de Persépolis (architecture achéménide) et des Assyriens de Babylone, le jeu des acteurs (F. Chaumette, M. Garrel, C. Denner...) est très hiératique. Les masques ne sont pas exactement faits pour porter la voix comme les masques antiques, mais l'usage des cothurnes (chaussures à haute plateforme) est respecté. L'œuvre est intacte dans son fond et sa construction (notamment avec l'oppostion protagonistes /chœur).

    perses-4.jpg

    perses-6.jpg

    perses-3b.jpg

    Il émane de cette adaptation une majestée particulière, une sacralité et la musique contemporaine de Jean Prodromidès -inspirée du dodécaphonisme sériel- malgré la richesse orchestrale, ne semble pas si éloignée de celle de l'antiquité, on a donc finalement l'impression d'une véracité historique, du moins ce qu'on en imagine (mais le jeu des acteurs de l'Antiquité n'était peut-être pas du tout hiératique).

     

    perses-1.jpg

    Le téléfilm a été diffusé sur le petit écran le 31 octobre 1961.

    Un extrait :

     

     

    Bande-annonce :

     

     

    L'intégralité du film sera disponible en visionnage gratuit du 14 mai 2014 au 17 juin 2014 sur le site de l'INA.

      Film intégral sur youtube :  Ὀρέστης Πηλεύς Πυλαρινός

     

    Texte français de Jean Prat
    Texte original : Les Perses d'Eschyle, traduit en français depuis le grec ancien
    Adaptation et réalisation : Jean Prat
    Musique originale de Jean Prodromides
    Durée : 1 h 08 min
    Lieu de tournage : plateau A du studio de la rue Francœur (ex. Pathé Cinéma, actuellement siège de la fémis depuis 1999) à Paris (18e)

    Interprétation
    Le Coryphée: François Chaumette
    Le Reine: Maria Meriko
    Le Messager: Maurice Garrel
    Darios: René Arrieu
    Xerxès: Claude Martin

    Les Choreutes:
    Jean-Perrie Bernard
    Jean Brassat
    Charles Denner
    Jean Daniel Ehrmann
    André Oumansky
    Mario Pilar
    Andre Thorent


    Orchestre Philharmonique de la R.T.F
    Sous la direction d'André Girard

    Chef de Choeurs : René Alix

    Masques : Cyrille Dives
    Son : Armand Blouin
    Costumes : Christiane Coste
    Mixage : Paul Bonnefond, Joseph Richard
    Image : Jacques Lemare
    Montage : Marc Pavaux
    Décors : Jean-Jacques Gambut
    Direction des chœurs : René Alix

     

     

     

    Liens / Links

    Site de l'INA

    Interview de Jean Prat et de Jean Prodromidès

    Extrait n°1 (6'51)

    Une analyse de David Le Marrec
    Les Perses de J. Prat sur Wikipedia

    Eschyle sur le site de Projet Homère

    Olivier Py interprète la pièce (2011)

    Mythologie.fr

    perses-7.jpg

    « Peinture grecque: Les fumeurs encadrés * TσιγάροAndreas Embirikos : La montée * Η άνοδος »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    7
    Lundi 26 Septembre 2016 à 10:49

    Merci. Bonne navigation.

    6
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 21:28

    Bonjour Anne-Caroline,

    je ne peux pas, pour ma part, répondre à votre question. Je fais confiance à la personne qui a écrit le commentaire (Wanda Polissadoff). Je ne suis pas sûre qu'elle verra votre commentaire pour vous répondre.

      • Anne caroline
        Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:02
        Anne caroline

        Merci de votre réponse. Ma recherche a permis de découvrir ce travail sur les perses et tout ce qui l'entoure. C'est passionnant ; je n'ai pas fini de visiter tous les liens et je me réjouis d'avance de ce que je vais apprendre. Bravo pour votre blog ! Bien à vous Anne-Caroline

    5
    Wanda Polissadoff
    Samedi 12 Mars 2016 à 00:19

    Je vous remercie pour m'avoir fait découvrir ces masques magnifiques réalisés par mon père Cyrille Polissadoff ( alias Cyrille Dives )

      • anne
        Samedi 24 Septembre 2016 à 22:01
        anne

        Bonjour, en lisant votre commentaire, je souhaiterais savoir si Cyrille Dives est bien Cyrille Polissadiw artiste, mort en 1982 à Paris,  fils de Wladimir Polissadoff. Merci d'avance pour votre réponse et bonne soirée à vous.

        Anne-Caroline

         

      • Samedi 12 Mars 2016 à 14:46

        Voilà un message surprenant. Merci.

        Oui, ces magnifiques masques contribuent beaucoup à l'atmosphère du film. Je trouve qu'ils font, en plus, le lien entre l'Antiquité et la Commedia dell'Arte (fusion du populaire et du classique?).

    4
    itakk
    Lundi 12 Mai 2014 à 14:22

    Merci ! je voulais le voir depuis longtemps !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :