• Michalis Cacoyannis : Attila 74

    Michalis Cacoyannis : Attila 74

    Ce documentaire est l'histoire encore prégnante du début de l'occupation turque à Chypre.

     En juillet 1974, alors que les colonels sont installés en Grèce depuis 1967, le président élu à Chypre, Makarios, demande le retrait des officiers grecs qui encadrent le contingent installé dans l'île. Il est renversé par un coup d’État fomenté par le régime d'Athènes. Les Turcs réagissent alors en envoyant des troupes au Nord de l'île le 20 juillet 1974: c'est l'Opération Attila. Leur prétexte est de protéger les populations turques de l'île et de maintenir la constitution de 1960.


    Michalis Cacoyannis : Attila 74
    Cliquez pour agrandir l'image

     

    Cette opération est à l'origine de l'actuelle partition de Chypre entre le Nord turc (200 000 habitants) et le Sud grec (800 000  habitants), de façon définitive car une crise avait déjà éclaté en 1955 mettant fin à l'entente entre chypriotes grecs et turcs. La ligne de démarcation, «  la ligne verte », est jalonnée de murs et surveillée par l'ONU. Ce mur a partiellement été ouvert en 2010 au moment de nouvelles négociations. Un projet de réunification a été mis en place en 2008. 

    Ce film tourné en 1974 rapporte le témoignage de la population chypriote qui a vécu l'histoire de cette opération et comprend un entretien avec les acteurs du coup d'état : Makarios et Nikos Sampson (qui devait prendre le pouvoir à sa place), des membres de différents partis politiques.
    Le bilan de l'opération se situe entre 3500 et 6000 morts, 1600 et 2500 disparus ainsi qu'environ 200 000 personnes déplacées (chypriotes grecs résidant au Nord devant rejoindre le Sud) sur 640 000 habitants à l'époque.

    Attila 74 est sorti en salle le 26 novembre 1975. David Robinson dans le Times (5 septembre 1975) écrit : « Il s'agit d'une des meilleures relations d'histoire en devenir». Albert Cervoni dans L'Humanité dit que « Le film remplit sa mission d'information avec conviction, passion et sensibilité. C'est un cri, un appel auquel nous ne pouvons rester indifférents». Enfin, dans France soir on peut lire sous la plume de Robert Chazal : « C'est la voix de son peuple martyr que porte jusqu'à nous avec son talent et sa sincérité le metteur en scène ».

    Les commentaires sont en anglais, avec des sous-titres. Le film dure 75 minutes.

     


    Video : antk 88

     

     

    Liens / Links

     

    Sur le film (site de Cacoyannis)

    L'invasion turque de Chypre

    L'opération Attila du 20 juillet 1974

    25 ans après l'ouverture du mur de Berlin, les murs pullulent encore en Europe (Slate) 

    Chypre: le dernier mur d'Europe ?  (nouvelle-europe.eu)

    Le conflit chypriote (Céline Cabut, Geolinks)

     

     

     

    « Savina Yannatou chante les fleursOdysseas Elytis : Ils sont venus déguisés en "amis" ... mes ennemis »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Juin 2015 à 16:13

    Un problème toujours resté dans solution et qui explique le budget militaire colossal de la Grèce qui, par contrecoup a contribué à creuser les déficits. Mais comme le malheur des uns fait le bonheur des autres l'armement vendu aux Grecs l'est par deux fournisseurs principaux : la France et l'Allemagne. Cherchez l'erreur ...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :