• Nikos Karouzos : Désert comme la pluie * Ἔρημος σὰν τὴ βροχή

    Theorakis-Mores.jpg

     

    Désert comme la pluie

    Dans mon rêve j'avance incurable seul
    dans les filets du premier silence
    j'ai montré les oiseaux le chemin fourche
    la vérité toujours élargit notre élan.
    Et le destin des étoiles
    sera la cendre une grande enflammure
    maintenant j'apprends mon sang
    mais sans les jacinthes si fraîches
    maintenant je te vois chemin du bien comme une annonce par des lys
    le petit sac du soupir à la main
    et sans cesse
    je m'en vais
    m'en vais
    vers les sources.

          

    Ἔρημος σὰν τὴ βροχή

    Διαβαίνω ἀγιάτρευτος μέσ᾿ στ᾿ ὄνειρό μου
    σὲ δίχτυ μόνος της πρώτης σιωπῆς
    ἔδειξα τὰ πτηνὰ διχάζεται ὁ δρόμος
    ἡ ἀλήθεια φαρδαίνει πάντα τὴν ὁρμή.
    Κ᾿ ἡ μοῖρα τῶν ἄστρων
    θὰ εἶναι τέφρα θὰ εἶναι μία μεγάλη πυρικὴ
    τώρα μαθαίνω τὸ αἷμα μου
    δίχως τοὺς δροσεροὺς ὑάκινθους
    τώρα σὲ βλέπω δρόμε τοῦ καλoῦ σὰν εἰδοποίηση
    μὲ κρίνους
    ἔχοντας τὸ σακούλι τ᾿ ἀναστεναγμοῦ
    κι ὅλο πηγαίνω
    πηγαίνω
    στὶς
    πηγές.

                                                                                        
    Traduction de Michel Volkovitch (in La Biche des étoiles)    

     

    Tableau en tête d'article de Theocharis Mores

    Liens / Links

    Biographie et traductions de Michel Volkovitch
    Nikos Karouzos (1926-1990) : textes lus par lui-même sur myspace

    Notes biographiques sur l'auteur en anglais
    Nikos Karouzos sur Apiliotis

     

    « Pas de liquideLiberté de la presse en Grèce et en France : deux modèles pour les dictatures »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Avril 2012 à 22:18
    Dornac

    Oui, moi aussi j'aime beaucoup ce peintre (voir aussi illustration d'un poème de Gatsos) : Theorakis Morès (Θεοχάρης Μορές) est conservé au musée d'art contemporain de Thessalonique (peut-être est-il exposé à Stavropouli -adresse indiquée sur le site-, mais pas au musée qui se trouve dans le centre de la ville).

    2
    Samedi 7 Avril 2012 à 12:21
    Ibenichou

    J'aime beaucoup " le patit sac de soupirs à la main"...

    3
    Samedi 7 Avril 2012 à 17:28
    Dornac

    Damned, c'est la deuxième fois que je fais l'erreur! Je n'y arriverai pas avec lui !

    Merci aussi pour les liens.

    4
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:30
    lizagrèce

    J'aime beaucoup le tableau que tu as choisi pour illustrer ce texte

    http://maisondeliza.over-blog.fr

    5
    FANNY
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:30
    FANNY

    Moi, j'aime les deux : le tableau et le poeme :-))

    Stavroupoli est un des quartiers de Thessalonique ou il y a l'ancien monastere des Lazaristes  http://www.domotelleslazaristeshotelthessaloniki.com/el/destination/lazariston-monastery.html   qui est, de nos jours, un grand centre culturel !

    Tu me permets une petite correction au prenom du peintre??  

     C'est THEOCHARIS (ΘΕΟΧΑΡΗΣ) MORES.

    Bises

    FANNY.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :