• Nikos Papazoglou est mort hier * Νίκος Παπάζογλου

    papazoglou.jpg


    En moins d'un mois, deux grands de la chanson grecque viennent de disparaître : Manolis Rasoulis et hier, Nikos Papazoglou. Il avait seulement 63 ans.

     


     Video : martha6659
    Εγώ δεν είμαι ποιητής (Je ne suis pas poète)
    musique : N. Papazoglou ; paroles : Lazaros Andréou

     

    Αύγουστος (Août)
        
    Les paroles et la musique de cette chanson sont de Nikos Papazoglou :

     

    Αύγουστος

    Μα γιατί το τραγούδι να 'ναι λυπητερό
    με μιας θαρρείς κι απ' την καρδιά μου ξέκοψε
    κι αυτή τη στιγμή που πλημμυρίζω χαρά
    ανέβηκε ως τα χείλη μου και με 'πνιξε
    φυλάξου για το τέλος θα μου πεις

    Σ' αγαπάω μα δεν έχω μιλιά να στο πω
    κι αυτό είναι ένας καημός αβάσταχτος
    λιώνω στον πόνο γιατί νιώθω κι εγώ
    ο δρόμος που τραβάμε είναι αδιάβατος
    κουράγιο θα περάσει θα μου πεις

    Πώς μπορώ να ξεχάσω τα λυτά της μαλλιά
    την άμμο που σαν καταρράχτης έλουζε
    καθώς έσκυβε πάνω μου χιλιάδες φιλιά
    διαμάντια που απλόχερα μου χάριζε
    θα πάω κι ας μου βγει και σε κακό

    Σε ποιαν έκσταση απάνω σε χορό μαγικό
    μπορεί ένα τέτοιο πλάσμα να γεννήθηκε
    από ποιο μακρινό αστέρι είναι το φως
    που μες τα δυο της μάτια πήγε κρύφτηκε
    κι εγώ ο τυχερός που το 'χει δει

    Μες το βλέμμα της ένας τόσο δα ουρανός
    αστράφτει συννεφιάζει αναδιπλώνεται
    μα σαν πέφτει η νύχτα πλημμυρίζει με φως
    φεγγάρι αυγουστιάτικο υψώνεται
    και φέγγει από μέσα η φυλακή

    Πώς μπορώ να ξεχάσω τα λυτά της μαλλιά
    την άμμο που σαν καταρράχτης έλουζε
    καθώς έσκυβε πάνω μου χιλιάδες φιλιά
    διαμάντια που απλόχερα μου χάριζε
    θα πάω κι ας μου βγει και σε κακό

         

    Août

    Mais pourquoi faut-il que la chanson soit triste,
    tout à coup, on dirait qu'elle a été découpée dans mon coeur?
    Et qu'en cet instant où je déborde de joie,
    elle soit montée à mes lèvres et m'étouffe?
    «Prends garde à la fin...», me diras-tu.

    Je t'aime, mais je n'ai pas de mots pour te le dire,
    et c'est un chagrin insupportable.
    Je me fonds dans la douleur, car je sens, moi aussi,
    que le chemin que nous suivons est infranchissable
    «Courage, ça passera...», me diras-tu.

    Comment pourrais-je oublier ses cheveux dénoués?
    Le sable ruisselant en cascade
    pendant qu'elle se penchait sur moi? Les milliers de baisers,
    de diamants, qu'elle m'offrait à pleines mains?
    J'irai, quel que soit le mal qui m'en advienne.

    Dans quelle extase, quelle danse magique,
    peut être née une telle créature?
    De quelle étoile lointaine vient la lumière
    qui est allée se cacher dans ses deux yeux?
    Et moi, qui ai eu la chance de la voir...

    Son regard contient tout un ciel
    avec des éclairs, des nuages, l'infini qui se déploie,
    mais quand la nuit tombe, il se déborde de lumière,
    une lune d'août se lève
    et éclaire la prison de l'intérieur.

    Comment pourrais-je oublier ses cheveux dénoués?
    Le sable ruisselant en cascade
    pendant qu'elle se penchait sur moi? Les milliers de baisers,
    de diamants, qu'elle m'offrait à pleines mains?
    J'irai, quel que soit le mal qui m'en advienne.

                                                                                                              
        Traduction du grec : Grekse

     

    Musicien et auteur de chansons à texte, il interprétait aussi des chansons traditionnelles.

     


     Video : 121SONY
    Οι μάγκες δεν υπάρχουν πια (Il n'y a plus de manges)

     

    Sa tenue de scène (inchangée depuis ses débuts) a rendu emblématique la chemise et le pantalon en jean avec le foulard rouge.

     


     Video : kpg86polo
    Κανείς εδώ δεν τραγουδά (Ici personne ne chante- traduction anglaise ici)

     

    Il faisait partie des chanteurs les plus aimés en Grèce.

    Il serait mort d'un cancer foudroyant, une semaine après son hospitalisation. Il suivait une chimiothérapie.

     


     Video : sgiorgio1
    καλημερα (bonjour)

     

    La video où il chante Αχ Ελλάδα Σ'αγαπώ (Ah Grèce, je t'aime), en haut à gauche de ma page d'accueil est ma mascotte depuis la création de ce blog, la voici "en grand" :

     

     

    Voir aussi

    Les chansons de Nikos Papazoglou sur stixoi.info

    I Kathimerini

     

    « Tsitsanis dans la jungle * Ο Τσιτσάνης στη ζούγκλαYannis Dounias est Tarzan * Γιάννης Ντουνιάς : Ο Ταρζάν »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    10
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:40
    Pascal

     Sale temps pour les poètes. Papazoglou fait partie de ceux qu'on ne pouvait qu'apprécier. Son style était original et reconnaissable, il était en même temps authentique et tout à fait fidèle à la tradition musicale populaire. 

    J'espère que vous êtes consciente que le rôle de Cassandre n'est pas des plus confortables à endosser. Que cela ne se reproduise plus...Je commence à m'inquiéter pour d'autres, et je refuse d'en faire la liste...

     

    9
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:40
    Pascal

    Trouvé sur You Tube: Un portrait de Nikos Papazoglou de 1995 (ERT) en 5 parties (chaîne de  Sivylla ) et plusieurs vidéos autour de "celui qui portait un foulard". 

    8
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:40
    Pascal

    Une chanson qu'on a beaucoup entendue dans la foule à l'enterrement de Nikos Papazoglou, mais interprétée en Turc par Fuat Saka, trouvée sur "chaine" You Tube très sympathique: Kalimeraba (fusion de kalimera et de merhaba) où on trouve notamment ce délicieux diaporama

    7
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:40
    Pascal

    à propos de ce κόκκινο μαντήλι, on trouve à boire et à manger: du presque sérieux (presse économique oblige) , du plus crédible, une chanson qui y fait allusion, par Loudovikos le crétois de Salonique accompagné par une belle paréa (voir le commentaire avec le texte)

    C'était en tous cas une périphrase commune pour le désigner. ici , là  ou

    En revanche, ceci est vraiment une fausse piste.

    6
    Samedi 23 Avril 2011 à 23:07
    Dornac

    Merci :
    dans le flot de liens que vous donnez j'ai retrouvé celui que j'avais consulté !

    5
    Samedi 23 Avril 2011 à 19:11
    Dornac

    J'ai connu Papazoglou grâce à une chypriote grecque. Comme chacun sait, l'amitié greco-turque à Chypre sous l'ombre des soldats turcs (au nombre de 40 000, toujours présents), c'est un peu difficile, même si le mur est tombé il y a trois ans.

    4
    Samedi 23 Avril 2011 à 18:46
    Dornac

    Je n'ai rien trouvé encore sur youtube, mais j'avoue que je ne cherche pas non plus à voir à tout prix ces images.

    3
    Samedi 23 Avril 2011 à 18:44
    Dornac

    Merci.
    ... ça me fait penser qu'il faut que je retrouve le lien où il était expliqué POURQUOI il avait ce foulard...

    2
    Mardi 19 Avril 2011 à 21:44
    lizagrèce

    Hier j'ai vu son enterrement à  à la TV ... Très émouvant ... avec pleurs, déclarations de célébrotés et d'anonymes, applaudissementnts et chansons

    1
    Lundi 18 Avril 2011 à 12:32
    lizagrèce

    Hier soir je n'ai pas regardé les infos et la journée je ne les regarde jamais. Je pense que ce soir on va en parler au Journal télévisé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :