• Une page de pub avec Georges Aperghis

    -------------------------------5.jpg

     

      Pub II de Georges Aperghis, interprété par Valérie Philippin :

     

     

    Né à Athènes en 1945, Georges Aperghis est un compositeur grec de musique contemporaine qui vit et travaille à Paris depuis 1963. Il est en grande partie autodidacte. Il s'est d'abord intéressé à la musique sérielle et la musique concrète (Pierre Schaeffer et Pierre Henry) qu'on retrouve parfois mêlées dans ses œuvres, ainsi qu'à Yannis Xénakis (dont il s'inspire en utilisant les onomatopées, par exemple). En 1976, il crée avec sa femme, la comédienne Édith Scob, l'ATEM (Atelier de théâtre et musique) de Bagnolet : ce ne sont plus seulement des musiciens qui interprètent son œuvre mais également des comédiens dont il utilise le jeu et la gestuelle. Il s'amuse avec les mots et les langues qu'il entrecroise. Georges Aperghis fut résident du Conservatoire régional de Strasbourg et du Festival Musica en 1996 et 1997. Il a reçu le prix Mauricio Kagel en octobre 2011.

    georges-aperghis.jpg
       

    -------------------------------6.jpg

    -------------------------------8.jpg

    Video : AMESON 19
    Illustrations trouvées sur internet.

     

    Liens / Links

    Site de Georges Aperghis
    Biographie (site de l'IRCAM)
    Wikipedia (biographie)
    Hommage à Georges Aperghis à l'IFA

    « Concert d'Alkinoos Ioannidis : des places gratuites au festival de Saint-DenisChaise Design grecque »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Mercredi 25 Mars 2015 à 22:23

    Les dates indiquées pour les commentaires avant 2013 ne correspondent pas à la réalité car j'ai fait un transfert depuis overblog vers eklablog. Par exemple, ici, Pascal a écrit le 09 juin 2009 à 10h59 (j'ai répondu à 17h30) mais le transfert a modifié la date... Vous trouverez les dates exactes sur overblog, et pour cet article ici. Il faut sélectionner les commentaires pour les faire apparaître car un changement de couleur sur overblog a dissimulé les commentaires (lettres blanches sur fond blanc).

    6
    pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:28
    pascal

    Je suis admiratif devant la performance de la chanteuse, cela ne doit pas être facile d'interprêter une oeuvre de ce genre. Et je m'interroge gravement sur le type de partition indispensable pour la fixer sur le papier. Cela doit être un redoutable grimoire ! 

    Je n'en écouterais pas deux heures d'affilée, mais à petite doses, comme on y sent de l'humour, ça passe...

    Magnifiques, vos pubs "vintage". La "Mère Denis" hellénique s'appelle donc Olga...

    Et mon fond paquet de lessive "Rol", rapporté et oublié dans un coin parce que c'était de la lessive pour laver à la main ("άνθη λεβάντας", quand même...) prend soudain une énorme valeur.

    5
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:28
    lizagrèce

    J'étais une grande fan des spectacles d'Aperghis et de Judith SCob ... Par contre je ne savais pas qu'il avait travaillé pour les marques de lessive !

    http://maisondeliza.over-blog.fr

    4
    Dimanche 10 Juin 2012 à 13:49
    Dornac

    Quand on aime être surpris et dérangé dans ses habitudes (c'est aussi mon cas), on aime l'art contemporain, même si tout n'est pas forcément libre et original. C'est vrai que c'est parfois ennuyeux, aussi.

    3
    Dimanche 10 Juin 2012 à 13:15
    miriam

    J'adore! les pubs désuètes, et surtout Aperghis! Non la musique contemporaine n'est pas toujours ennuyeuse! (seulement des fois)

    2
    Dimanche 10 Juin 2012 à 11:14
    Dornac

    Je pense que les marques se dissolvent dans la musique, ici.

    1
    Samedi 9 Juin 2012 à 17:30
    Dornac

    Ecouter Aperghis, vous ne feriez pas ça tous les jours ?
    J'ai eu de la chance de trouver la tante Olga, pour rappeler la mère Denis.

    Vous allez encadrer votre Rol, je crois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :