• Non au retour de la dic­ta­ture en Grèce

    Non au retour de la dic­ta­ture en Grèce

    Appel du philosophe Etienne Balibar :

    « Non au retour de la dic­ta­ture en Grèce

    Au moment où le FMI recon­naît à demi-mots que les pri­va­ti­sa­tions et restruc­tu­ra­tions impo­sées par la Troïka en échange des prêts sup­po­sés réduire la dette sou­ve­raine grecque condui­saient en fait le pays à la ruine, la même Troïka – dont font éga­le­ment par­tie la Commission Européenne et la BCE – est venue à Athènes renou­ve­ler ses exi­gences. Elle l’a fait en des termes tels que le gou­ver­ne­ment grec a décidé de pré­ci­pi­ter l’asservissement de la Grèce à la dic­ta­ture néo-libérale de l’intérieur et de l’extérieur. La fer­me­ture bru­tale de la Télévision publique (ERT), par des méthodes qui relèvent du coup de force, consti­tue à la fois une atteinte gra­vis­sime à la liberté d’expression et d’information, contraire aux trai­tés fon­da­teurs de l’Union Européenne, et un nou­vel exemple de la façon dont celle-ci est en train d’évoluer vers l’autoritarisme au mépris de l’intérêt de ses peuples. Nous, citoyens d’Europe et d’ailleurs, ne pou­vons et ne devons pas l’accepter. Nous appe­lons tous nos conci­toyens à cla­mer leur indi­gna­tion et à sou­te­nir la grève géné­rale des tra­vailleurs et des jour­na­listes grecs. Nous exi­geons de nos repré­sen­tants à Strasbourg et à Bruxelles qu’ils imposent immé­dia­te­ment la réou­ver­ture de l’ERT et la reprise de ses émis­sions. Le moment est venu de mettre un coup d’arrêt à la des­truc­tion de la nation grecque, ainsi qu’à la déna­tu­ra­tion de l’Europe par ses propres gou­ver­ne­ments sou­mis au dik­tat de l’oligarchie financière.»

    Les signataires : Michel Agier, Zineb Ali-Benali, Athena Athanassiou, Chryssanthi Avlami, Paola Bacchetta, Étienne Balibar, Driss Belhacenne, Anne Emmanuelle Berger, Antonia Birnbaum, Wendy Brown, Judith Butler, Marie-Claire Caloz-Tschopp, Dimitris Christopoulos, Catherine Colliot-Thélène, Marie Cuillerai, Sonia Dayan-Herzbrun, Stéphane Douailler, Sara R. Farris, Éric Fassin, François Gèze, Marie-Elisabeth Handman, Engin Isin, Maria Kakogianni, Danièle Kergoat, Camille Louis, Giacomo Marramao, Sandro Mezzadra, Jean-Luc Nancy, Matthieu de Nanteuil, Georges Navet, Toni Negri, Bertrand Ogilvie, Mathieu Potte-Bonneville, Beatriz Preciado, Josep Ramoneda, Jacques Rancière, Judith Revel, Joan W. Scott, Yves Sintomer, Michel Surya, Alberto Toscano, Eleni Varikas, Patrick Vauday, Patrice Vermeren, Sophie Wahnich, Frieder Otto Wolf, Pierre Zaoui, Slavoj Žižek, Olivier Drot, Alexandra Delcamp, Sidonie Mazoyer

     

    Faites suivre... 

     

    Liens sur l'actualité en Grèce

    En français :
    Okeanews (et son liveblog) qui accueille sur son site la ERT en streaming
    Greek crisis (blog de Panayotis Grigoriou)

    Simone Lebaron (français et grec)
    Blogs de Liza et Gilles

    Courrier des Balkans
    Grèce Hebdo

    En anglais :
    e-kathimerini

    Ta Nea

    En grec :
    ERT : Streaming sur Ebu.ch

    Zougla : Radio (filmée) en direct
    tvxs.gr
    The press project
    Τα Νεα

     

    Voir aussi :

    Sauvons les Grecs de leurs sauveurs, intervention d'Etienne Balibar (2012)

    Le film Debtocracy sous-titré en français
    La dette grecque et la deptocracy
    - Agoravox

    Courrier International
    Monique et Michel Pinçon-Charlot
     

    http://www.cadtm.org     

    cliquez sur l'image :
    accd.jpg
    « La Solfatara : entrée des Enfers de la Grande GrèceSoutien au peuple grec : réunion mardi 18 juin 2013 à Paris (Châtelet) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    dornac Profil de dornac
    Dimanche 16 Juin 2013 à 23:24

    Merci pour votre témoignage Marie-Thé. Je ressens aussi beaucoup de colère.

    1
    Marie-Thé
    Dimanche 16 Juin 2013 à 22:32

    Bonjour !

    J'écoute beaucoup d'Artistes grecs : Haris Alexiou, Dimitra Galani, Manos Hadjidais, Mikis Theodorakis, Maria Farantouri, Arleta, Angélique Ionatos, Dimitris Mitropanos, Glykeria, Malina Mercouri, Eleftheria Arvanitaki, Nikos Xylouris, Stavros Xarchakos, Georges Dalaras,  Thanasis Papakonstantinou, Yannis Markopoulos  etc..

    La liste est si longue !

    Ils me font vibrer autant que Jacques Brel ou Jean Ferrat.

    Dommage que la Fnac se soit tellement appauvrie !

    Dans les années 80, j'avais séjourné 15 jours en Grèce et ai beaucoup aimé ces vacances, la moussaka, le café glacé, le Sirtaki etc. ;-)

    Je suis attristée :-( par ce qu'il se passe en Grèce mais pas seulement. Les mouvements d'extrême-droite n'ont jamais été aussi florissants dans toute l'Europe. je me demande à quoi servent nos députés Européens !

    En période de crise, l'on cherche toujours des boucs émissaires et malheureusement, l'on montre du doigt les Juifs et les Immigrés.

    Mikis Theodorakis qui était fort engagé dans ses chansons est certainement lui aussi très affecté par ce qu'il se passe actuellement !

    Nous espérons tous un avenir meilleur !

     

    Cordialement.

    M-Thé.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :