• Techno grecque poétique (Lena Platonos)

    Lassithiotakis-Yiannis--untitled-8--2007.JPG

     

    Lena Platonos (Λένα Πλάτωνος) est originale dans le paysage musical grec. Ses quelques morceaux de techno et d'électro sont érotiques, poétiques.
    Elle a commencé, comme beaucoup de grands musiciens actuels en Grèce, avec Manos Hadjidakis. En participant à une émission radiophonique pour les enfants (Εδώ Λιλιπούπολη-
    Ici Lilipoupoli), elle a pu se faire connaître dans les années 70-80. Elle a dès ses débuts rapidement utilisé la musique électronique. On sent dans ses compositions une formation classique. Et malgré les modes qu'elle semblait suivre, elle est toujours restée en marge -jamais formatée-, juste à côté, au-dessus. Sa musique est simplement étrange.

    La techno est un des styles électroniques qui l'ont amusée. Elle a également mis en musique des poètes comme Kostas Karyotakis et récemment Constantin Cavafis.

    Voici quelques exemples de morceaux électroniques et /ou de techno (améliorée).

    Les paroles sont en général décalées par rapport à ce qu'on a l'habitude d'entendre comme banalités dans ce type de musique.

     

    Tableau en tête d'article de Yannis Lassithiotakis, 2007.

     

      Marietta (album Ημερολόγια -Agendas, 2008):

     

     
     

    Μαριέτα

    Ιανουάριος
    Άνοιξη
    άνθισε η αμυγδαλιά μου
    οι γάτες ουρλιάζουν ερωτικά
    σαν μωρά στην πυρά
    αρκούδες, φίδια, αρνούνται τη χειμέρια νάρκη
    τα χιόνια λιώνουν στα βουνά

    Παίρνω τη φίλη μου Μαριέτα
    μέγιστη φαντασία και κρίση
    παρ' όλα τα 99 της
    εικάζει του ανθρώπου τα μελλοντικά

    Ίσως να μεταλλαχτεί, λέει
    για να προσαρμοστεί στα νέα δεδομένα τα κλιματολογικά
    η φύση θα κάνει πάλι τη δουλειά της
    η ανθρωπότητα θα παραγγέλνει τα παιδιά της
    η ομοφυλοφιλία θα γενικευτεί
    το σεξ θα υπηρετεί μονάχα την ηδονή

    Η Μαριέτα θέλει λοιπόν την ανθρωπότητα να επιζεί
    ίσως γι' αυτό κι εκείνη ακόμα ζει
    παρ' ότι μόνη, φτωχιά και τυφλή

    Ιανουάριος
    Άνοιξη
    άνθισε η αμυγδαλιά μου
    οι γάτες ουρλιάζουν ερωτικά
    σαν μωρά στην πυρά
    αρκούδες, φίδια, αρνούνται τη χειμέρια νάρκη
    τα χιόνια λιώνουν στα βουνά

    Παίρνω τη φίλη μου Μαριέτα
    μέγιστη φαντασία και κρίση
    παρ' όλα τα 99 της

     

    Marietta

    Janvier
    Printemps
    Mon amandier s'est épanoui
    Les chats miaulent d'amour
    Comme des bébés dans un feu
    Des ours, des serpents, refusent la torpeur de l'hiver
    la fonte des neiges dans les montagnes

    Tiens, mon amie Marietta
    De l'imagination et un très grand jugement
    en dépit de tous ses 99... ans
    elle envisage l'homme du futur

    Peut-être va-t-on muter, dit-elle
    pour s'adapter aux nouvelles données climatiques
    la nature fera à nouveau son travail
    l'humanité commandera à ses enfants
    l'homosexualité va se généraliser
    le sexe servira seulement au plaisir

    Marietta, veut donc que l'humanité survive
    c'est peut-être pourquoi elle vit encore
    bien que seule, pauvre et aveugle

    Janvier
    Printemps
    Mon amandier s'est épanoui
    Les chats miaulent d'amour
    Comme des bébés dans un feu
    Des ours, des serpents, refusent la torpeur de l'hiver
    la fonte des neiges dans les montagnes

    Tiens, mon amie Marietta
    De l'imagination et un très grand jugement
    en dépit de tous ses 99... ans.

         
        Paroles et musique de Lena Platonos
    Traduction personnelle
    (autres propositions bienvenues : voir commentaires)
            
     
    S'agapissa (Je t'ai aimé) :
     
    Video :Nikolasfever             
     
     
    I Thalassa (La mer) :  

                
     
    Protomagia  (Premier mai)
    eimai eftichismeni - je suis heureuse :
     

    Video : Lefkoilykoigr

       
    Liens / Links :
    Lena Platonos sur ce blog :
      
    LENA-PLATONOS.jpg
    Lena Platonos
                       
    « VentôseDomna Samiou »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mars 2012 à 21:17
    lizagrèce

    Pour les paroles - je ne dis pas - mais pour la musique c'est un peu trop répétitif à mon goût

    2
    Mardi 13 Mars 2012 à 08:07
    Amartia

    Le texte est magnifique, mais décidément je n'aime pas la techno. C'est une découverte pour moi,mais je ne suis pas sûre que je vais creuser.

    3
    Mardi 13 Mars 2012 à 14:11
    Dornac

    Il ne faut pas oublier que la techno s'inspire des recherches des musiciens contemporains. Mais si tu n'aimes pas les musiciens contemporains... je crois que c'est un "dressage" de l'oreille dans les deux sens du terme.

    4
    Mardi 13 Mars 2012 à 14:13
    Dornac

    Je ne crois pas que ce soit si répétitif que ça (même si cela fait partie des "règles" de ce type de musique). Le thème l'est, oui, mais comme tous les thèmes en musique. Si on écoute les sons et qu'on cherche à les différencier, Lena Platonos ne se contente pas de répétitions, elle introduit des sons qui surprennent.

    5
    Dimanche 18 Mars 2012 à 08:39
    Coline Termash

    Enorme découverte ! Merci. Je vais relayer un peu partout.

    6
    Dimanche 18 Mars 2012 à 11:32
    Dornac

    Merci. Au fait, je vous ai citée dans mon post "chaises musicales solidaires". J'aime beaucoup votre blog (même si ça ne se voit pas dans les commentaires).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :