• Dionysis Savvopoulos : Comme Karaghiozis

    karaghiozis-1.jpg

     

    Karaghiozis est le « guignol » grec, beaucoup moins lisse et bien pensant que le guignol lyonnais. Le théâtre d'ombre grec (importé de Turquie) est l'occasion de petites pièces satiriques destinées non pas à sauvegarder la morale mais à critiquer les pouvoirs. Karaghiozis n'est pas un donneur de leçons mais plutôt un personnage grotesque entre Arlequin et Polichinelle. Il est donc fréquent d'assimiler les imbéciles à Karaghiozis, et comme on dirait en France « quel guignol ! », on dit en Grèce  «Karaghiozis! » Le terme est souvent attribué aux politiciens.
    Dionysis Savvopoulos en a fait une chanson (paroles et musique) forcément colorée de connotations politiques.

    C'est lui-même qui chante dans la video suivante :

     

     

    Σαν τον καραγκιόζη

    Κείνο που με τρώει, κείνο που με σώζει
    είναι π' ονειρεύομαι σαν τον καραγκιόζη
    Φίλους και εχθρούς στις φριχτές μου πλάτες
    όμορφα να σήκωνα,
    σαν να 'ταν επιβάτες


    Λευκό μου σεντονάκι, λάμπα μου τρελή
    ποια αγάπη τάχα μας φυσάει
    Βάλε στη σκιά σου τούτο το παιδί
    που δεν έχει απόψε πού να πάει, πού να πάει.

    Σαν κουκιά μετρώ τα λόγια του καμπούρη
    πίσω απ' το λευκό πανί, μέσα απ' το κιβούρι
    Μα όσο κι αν μετρώ, κάτι περισσεύει
    Τρύπια είν' η αγάπη μας και δε μας προστατεύει

    Λευκό μου σεντονάκι, λάμπα μου τρελή
    κόκκινο αυγό ή καρναβάλια
    Μέσα από την κάλπη, τη στατιστική
    μάς κοιτάει ο Χάρος και τού τρέχουνε τα σάλια

    Σαν σκιές γλιστρούν λόγια και εικόνες
    κάρα σκουπιδιάρικα φεύγουν οι χειμώνες
    Κι αν δεν ντρέπεσαι να καθίσεις πίσω
    έλα στην παράσταση να σε γιουχαίσω

    Λευκό μου σεντονάκι, λάμπα μου τρελή
    ποια αγάπη τάχα μας φυσάει
    Βάλε στη σκιά σου τούτο το παιδί
    που δεν έχει απόψε πού να πάει, πού να πάει.

     

    Comme Karaghiozis 

    Ce qui me ronge, ce qui me sauve
    C'est que je rêve comme Karaghiozis,
    Qu'avec amis et ennemis sur la bosse de mon dos
    je me lèverais avec splendeur,
    comme s'ils étaient des passagers

    Mon p'tit drap blanc, ma folle veilleuse
    Quel soit-disant amour nous emporte ?

    Mets cet enfant dans ton ombre
    qui ne sait pas ce soir où aller, où aller.


    Je compte les paroles du bossu comme les haricots
    derrière le tissu blanc de l'intérieur d'un cercueil
    Mais même en comptant, quelque chose manque
    Notre amour est ébréché et ne nous protège pas

    Mon p'tit drap blanc, ma folle veilleuse
    œuf rouge ou carnavals
    De l'intérieur de l'urne, de la statistique
    Charon nous guette, la bave lui coule

    Les mots et les images glissent comme des ombres
    l'hiver fuit comme la poussière
    Si tu n'as pas honte de t'asseoir derrière
    Viens au spectacle te faire huer

    Mon p'tit drap blanc, ma folle veilleuse
    Quel soit-disant amour nous emporte ? 
    Mets cet enfant dans ton ombre
    qui ne sait pas ce soir où aller, où aller.

           
        Traduction personnelle *

    * Autres propositions de traduction bienvenues (voir commentaires)

     

    Petits changements dans les paroles et les images l'expliquent :

     

     

    Un hommage à l'un des maîtres du théâtre d'ombre: Eugène Spatharis (Αφιέρωμα στον Ευγένειο Σπαθάρη) mort en 2009.

     

     
    Avec les interprétations de:
       
    * Marinella
      
      
    * Mariza Koch               

    Video : gina3636

                                

     

    Liens Sur Dionysos Savvopoulos

    Karaghiozis : Wikipedia français et anglais Musée des Karaghiozis

    « La calomnie révèle les esprits fascisants (et bêtes)Kate Bush : Eider Falls at Lake Tahoe * Σκιά »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    7
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:26
    lizagrèce

    Le KAHARAGIZIZ grec est né en Asie Mineure et  les représentations servaient à passer des "messages codés"  contre les Turcs.

    http://maisondeliza.over-blog.fr

    6
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:26
    lizagrèce

    Oulala ! C'est un très très vieux .... Je vais voir mais je ne garantis rien

    5
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:26
    lizagrèce

    Pour une fois que j'avais bien rangé quelque chose - je l'ai retrouvé tout de suite

    http://maisondeliza.over-blog.fr/3-categorie-10120266.html

    4
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:26
    lizagrèce

    En tous cas tu as une mémoire incroyable !

    3
    Vendredi 14 Septembre 2012 à 14:36
    Dornac

    Ah ? Je ne pensais pas que l'article datait de janvier 2011, j'avais l'impression de l'avoir lu il y a peu de temps.

    Je crois que c'est surtout parce que j'ai mémorisé cet article là.

    2
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 20:30
    Dornac

    Ah merciii !

    1
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 14:10
    Dornac

    Merci pour cette précision Liza. Je n'ai pas retrouvé l'article que tu avais fait là-dessus, peux-tu me (nous) donner le lien ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :