• Festivals de musique en Grèce : 1- La River's Party (Castoria)

    RP1c.JPG

     

    La River's Party est un festival de musique rock en pleine nature, où se produisent les stars de la chanson populaire (laïka) et du rock grec. Nestorio, commune rurale où a lieu l'événement, est située à un trentaine de kilomètres au sud de Castoria, une très belle ville grecque  (voir photos) de l'Ouest de la Macédoine, dans les monts Pinde, près de la frontière albanaise.

    C'est dans le sillon d'une rivière (l'Aliakmon) qui découpe quelques jolis profils dans le calcaire, que s'agitent autour des tentes igloo les adolescents venus participer à ce marathon musical.

    Pendant cinq jours intenses (fin juillet à début août), à raison d'une moyenne de quatre concerts par jour, commençant vers 19h et se terminant le lendemain matin entre 3h et 6h, la musique ne s'arrête jamais. Quand les professionnels ont terminé, les jeunes prennent le relai avec leur guitare. L'ambiance y est agréable dans la journée avec baignades dans la rivière et bronzage sur les rochers, elle est survoltée la nuit.

    RP2.JPG
    Photo : internet

    Les réjouissances

    Le camping est interdit dans cette partie de la Grèce qui est protégée. C'est donc l'occasion de venir en faire de manière totalement légale et organisée.
    Les promenades dans les environs comme dans toute la région permettent de découvrir un patrimoine naturel riche ; la population est bienveillante, comme la plupart du temps en Grèce.

    Une floraison de feux d'artifice précède l'arrivée des musiciens. Les chanteurs semblent prendre un bain de jouvence, le public est extrêmement réactif, actif, l'ambiance délirante...
    L'encadrement est très opérationnel : les personnes qui entrent sur le site sont contrôlées, les boissons trop alcoolisées et les bouteilles de verre sont interdites. Des costauds jalonnent le site l'air goguenard et ont le soir l’œil aux aguets, le sourcil froncé, faisant des incursions fréquentes dans la foule, ciblant au laser les bouteilles, les gobelets qui flottent au-dessus des têtes ou les portables et autres cameras trop visibles.
    Les toilettes  
       et les douches sont très bien entretenues, une ou deux personnes restent en permanence pour le nettoyage presque après chaque passage (le reste du site étant vaste, on trouve forcément des détritus, surtout les lendemains matin après les concerts).

     

    Les enquiquinements

    En principe, on ne vient pas à cette fête pour dormir.
    Se reposer, c'est possible, mais à condition de s'éloigner de la masse, de mettre des boules quies. Les adolescents ne dorment quasiment pas, du moins jamais au même moment que vous, seulement lorsque vous êtes en visite dans les environs. C'est donc très bruyant (de 19h à 7h du matin) et si vous souhaitez le calme, il faut s'éloigner très vite.
    Comme il fait chaud, c'est évidemment impossible de dormir dans la tente dans la journée (à partir de 11h, cuisson garantie).
    Je n'ai pas vu d'incident pendant les concerts mais il arrive parfois, paraît-il, qu'une cannette ou qu'une bouteille en plastique atterrisse sur la scène.
    L'usage des douches et des toilettes est très facile tôt le matin (entre 7h30 et 9h), sinon, il faut faire la queue. L'eau est en général chaude, mais elle est froide à partir de 11h.
    Les bus du matin sont en fait (et contrairement à l'annonce) quasi inexistants, on est donc obligé d'attendre le début de l'après-midi pour quitter le site. Toute la matinée peut être consacrée aux baignades, par exemple.
    Les tentes sont installées côte à côte, l'intimité est donc limitée à la toile de tente.

     

    RP3.JPG

     

    RP4-affiche-river-party1.JPG

    Expérience personnelle

     

    J'étais à Nestorio pour la 32e River's party du 28 juillet au 1er août 2010. 
    Je venais de Kastraki (Les Météores), j'ai donc dû faire trois changements de bus : à Grevena puis à Bara et Castoria pour Nestorio. J'ai eu quelques inquiétudes dans le bus quand je me suis retrouvée seule au milieu de jeunes de 18 à 25 ans très remuants. 
    En arrivant à l'entrée, j'avais l'impression d'arriver dans un camps de vacances pour ados, mais je n'ai pas pris le temps de réfléchir, j'étais venue voir un beau site naturel et de très bons chanteurs (Arvanitaki, Malamas et Papaconstantinou). Le soir, les plus âgés arrivaient en voiture, la moyenne d'âge s'est alors élevée à 25-35 ans avec quelques personnes entre 65 et 70 ans.
    J'installai ma tente sur un minuscule espace qui restait entre deux tentes.

    Je n'ai pas assisté aux concerts du premier soir et j'étais tellement épuisée par mon voyage que j'ai dormi tout de suite. La nuit fut agitée. Mal comprendre le grec (ce qui était mon cas), permet de s'épargner une partie des conversations entre certains jeunes garçons qui répètent à l'envi « malaka » et fuient la conversation hors de leur clan.
    Il y a deux scènes : la grande et la petite. Les chanteurs moins connus chauffent les spectateurs vers 19h sur la petite scène avec parfois du rock fort. Les vedettes prennent ensuite le relai sur la grande scène. Tous les concerts en Grèce sont très animés car les grecs chantent avec la vedette, parfois dansent, comme c'était le cas à la River's Party. Pour la première fois je voyais Malamas et Papaconstantinou et pour la deuxième fois Arvanitaki. Je découvrais Tania Tsanaklidou et Michalis Hadzigiannis, une belle voix très populaire auprès des plus jeunes et qui leur fait faire de la gymnastique dès son arrivée sur scène : il bat des mains au-dessus de la tête avec même une variante intéressante : balancer les bras en l'air sur les côtés. Une rockeuse est venue ensuite chanter en anglais. Je suis partie.

    RP3b.JPG

    La journée, je quittais le site pour aller à Nestorio le premier jour et à Castoria les jours suivants.
    Dans la vallée de Nestorio, l'eau de la rivière, laiteuse, s'engouffre sous les mamelles de la roche et glisse sur ses bourrelets. Le village est paisible, formé de jolies maisons avec des jardins potagers.
    Le centre ancien de Castoria a conservé ses rues étroites et ses maisons à encorbellement. Le lac encercle presque la ville. Les restaurants et les cafés jalonnent la promenade au bord de l'eau...
    C'est donc l'occasion d'une double découverte : une région, des musiques.

     

    Photos de l'article personnelles.

     

     Informations pratiques 

    Transports : comment se rendre à la River's Party ? 

    En voiture, il suffit de suivre les indications depuis Castoria. Le site est aménagé avec un parking . 

    Les bus circulent entre Nestorio et Castoria tous les jours, avec une fréquence d'un seul bus le matin et d'un bus toutes les heures (ou toutes les 90 minutes) l'après-midi jusqu'à environ 23h. Il faut toujours préciser que l'on va à la River's Party car la commune est vaste et Nestorio est un village à un ou deux kilomètres du site.

    ► Pour aller à Castoria depuis une autre ville de Grèce (Ioannina, Kalambaka-Kastraki, Thessalonique), il existe en général un bus Ktel par jour pour rejoindre la ville (parfois plus selon le lieu d'où vous venez).

    ► Accès au site et prix des places : l'accès au site se fait en contrebas d'une route, en direction de la rivière. L'entrée est de 15€ par jour ou de 45€ pour les 5 jours (c'est donné, vu les têtes d'affiche). Un bracelet (pass) vous est délivré afin que vous puissiez sortir du site et y revenir. Vous avez la liberté de camper ou de ne pas camper.

    Le camping : sur place, des tentes sont à la disposition des fêtards mais on peut venir avec sa propre tente. Je n'ai pas vu de caravane... Il y a deux ou trois hôtels au village de Nestorio.

    Sur le site aménagé,     il existe des toilettes, des douches et des lavabos (deux blocs).
    On trouve de quoi manger et boire : une cafeteria, un bar à brochettes, un bar à café frappé... on peut également apporter son ravitaillement personnel et s'installer sur des tables. 

     

    Links/Liens

    Riverparty.org : site de la River's Party 

    Castoria
    Nestorio

     

    « Quelques îles dans la peinture grecque contemporaine (3)Yannis Kondos : L'Anatomiste * Ο Γιάννης Κοντός : Ὁ ἀνατόμος »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    6
    Mercredi 3 Novembre 2010 à 20:00
    Dornac

    Merci. J'espère aussi, quoique l'absence de touristes étrangers dans cette région est assez agréable.

    5
    Mardi 2 Novembre 2010 à 22:26
    lizagrèce

    Non je n'y suis jamais allée mais je trouve que tu en parles bien et que ce peut être une idée de destination pour des personnes qui aiment la musique et qui voudrait visiter une "autre Grèce" que celle des îles.

    4
    Mardi 2 Novembre 2010 à 08:18
    Dornac

    Tu y as déjà été ou c'est moi qui t'en donne envie (ou au contraire pas trop envie)?

    3
    Mardi 2 Novembre 2010 à 08:16
    Dornac

    Merci hihi ! Mais on peut toujours aller à l'hôtel, à Nestorio ou à Castoria et ne venir au concert que le soir...

    2
    Mardi 2 Novembre 2010 à 07:59
    Grèce à l'Ouest

    Même pour Papakonstantinou que j'adore, j'avoue que je n'aurai plus la courage de me lancer dans une telle aventure : la chaleur surtout me ferait reculer. Bravo à toi !

    1
    Mardi 2 Novembre 2010 à 00:19
    lizagrèce

    Pour ceux qt celles qui aiment la musique, les beaux sites et les ambiances sympas et bruyantes c'est un bon plan.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :