• Markos Vamvakaris : Les yeux noirs * Μαύρα μάτια, μαύρα φρύδια

    fayum.-femme.jpg

     

    Les yeux noirs

    Yeux noirs et noirs sourcils,
    cheveux comme l'ébène
    Visage blanc comme lys
    et « mouche » au coin des lèvres

    Ô ma belle friponne,
    une telle merveille
    jamais de ma vie durant
    n'en ai vu la pareille.

    Pour toi, pour tes yeux,
    je me damne, m'étiole
    Au point de devenir
    la moitié de moi-même.

    Et au fond de mon cœur
    toutes mes plaies d'hier
    se rouvrent quand je revois
    tes yeux pleins de lumière.

     

    Μαύρα μάτια

    Μαύρα μάτια, μαύρα φρύδια,
    κατσαρά μαύρα μαλλιά
    άσπρο πρόσωπο σαν κρίνος
    και στο μάγουλο ελιά

    Τέτοια ομορφιά ποτές μου
    αχ! τσαχπίνα μου γλυκιά
    δεν την έχω απαντήσει
    εις ετούτο το ντουνιά

    Μαυρομάτα μου για 'σένα
    εκατάντησα τρελός
    Θα πεθάνω δεν αντέχω
    έχω γίνει φθισικός

    Πόνους έχω εγώ κρυμμένους
    μες στα φύλλα της καρδιάς
    με τα μάγκικά σου μάτια
    όταν φως μου με κοιτάς

              

    Traduction de Jacques Lacarrière in La Grèce de l'ombre,
    éditions Christian Pirot, 1999.

        Μουσική/Στίχοι: Μάρκος Βαμβακάρης, 1935
    Musique/Paroles : Markos Vamvakaris

     

    Markos Vamvakaris (Μάρκος Βαμβακάρης) en 1936, avec Kostas Roukounas, Stratos Payoumtzis :

     

     

     

    Manolis Dimitrianakis (bouzouki et chant), Dimitris Kontogiannis (guitare),Yorgos Kontogiannis (baglamas) :

     

     

    Sotiris Sofias (mise en scène de Costas Ferris, Café Amman, 2008-2009) :

     

     

    Babis Tsertos :

     

     

    En tête d'article : un portrait de Fayoum (Egypte, IIe siècle après J-C.)

     

    Liens / Links

    Markos Vamvakaris (biographie sur wikipedia)

    Biographie et discographie (en anglais)

    Rébétiko sur ce blog :
    Tsitsanis dans la jungle
    Tsitsanis : Ingrate
    Vamvakaris : Tous les rébètes du monde
    Nikos Gatsos/ Stavros Xarchakos : Je brûle (Kaigomai)
    Yannis Papaïoannou : Cinq Grecs dans l'Hadès

     

    Vamvakaris Markos
    « Daniel Daniel * Δανιήλ ΔανιήλKiki Dimoula : Dialogue entre moi et moi »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 10:35
    Dornac

    Parakalo. Ca ne passe jamais de mode !

    1
    Samedi 15 Décembre 2012 à 22:53
    miriam

    Encore merci pour cette collection délicieusement désuète! je peux écouter votre blog en boucle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :