• Aux abords des Enfers : L'Acheron et le Necromantion * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

    To manteio l'entrée des Enfers

    Ce n'est pas la première fois que je parle de l'entrée des Enfers puisque j'avais été en Italie, à la Solfatara (volcan de la ville de Pozzuoli (Pozzoles), à côté du lac d'Averne) près de Naples, à laquelle on attribue l'entrée des Enfers... chez les Romains! La Grande Grèce !
    Je me suis rattrapée depuis et j'ai suivi l'Achéron en canoé jusqu'à son embouchure, après avoir idéalisé ce fleuve des Enfers dans un article sans l'avoir encore vu.
    J'ai donc descendu le fleuve des Enfers pour de vrai, et par la même occasion, j'ai visité le site archéologique du lieu antique de pèlerinage où les Anciens venaient solliciter les morts et
    qui, aujourd'hui, comme un palimpseste, est surmonté d'une église bien postérieure à l'époque antique.

    Le site archéologique et l'embouchure de l'Achéron se trouvent en Épire, au-dessus de Prévéza, au niveau de Mesopotamos.

    Le nekromantion d'Éphyre est l'entrée des Enfers (des polémiques existent cependant sur son emplacement exact), non loin de l'Achéron qui s'écoule jusqu'à son embouchure (Ammoudia) et se jette dans la mer ionienne. C'était un site de divination où l'on pratiquait la nécromantie.

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     L'Acheron

     

     Daemona Nymphe : Hadès

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromancie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromancie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     Les nids d'oiseaux pendent au-dessus des eaux

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

    On se rapproche de l'embouchure du fleuve

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

    La plage de l'embouchure de l'Acheron : Ammoudia

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     J'étais à proximité de l'embouchure de l'Acheron et j'ai fait cette balade de deux heures environ en canoé. Je n'ai pas vu la source du fleuve qui semble encore plus belle (voir sur ce site notamment).

     


    Vidéo : iwillnotserve

    Orestes stasimo (musique antique, reconstituée et arrangée, environ 408 avant J.-C.)

     

    Partons maintenant pour le site de nécromancie...

     

    L'entrée des Enfers : L'Acheron et son site de nécromancie* Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    To manteio l'entrée des Enfers

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     

    L'entrée des Enfers : le site de nécromacie de l'Acheron * Νεκρομαντείο του Αχέροντα

     Toutes les photos sont les miennes

     

    Liens/ Links

    Le site sur Wikipedia grec

    Sur le Nekromanteio (en grec)

     

    1 Une Quinzaine en Enfer dornac

    Visitez Hadès pendant quinze jours 

    « Kostis Palamas : L'imagination et le cœur * Η φαντασία και η καρδιάSeth Siro Anton, artiste métal »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    sam
    Dimanche 7 Janvier à 20:52
    sam

    J'ai visité plusieurs fois ces lieux que j'aime beaucoup. Au mois de novembre, cette région est déserté par les touristes et c'est très agréable de visiter le site à sa guise. La ville de Prévéza et son musée archéologique, les vestiges de Nicopolis valent également le détour. Tous mes vœux à Dornac pour l'année 2018 et merci beaucoup pour ce blog varié et enrichissant.

      • Lundi 8 Janvier à 19:01

        Merci beaucoup et meilleurs vœux pour 2018.

    4
    perpatitis
    Lundi 20 Novembre 2017 à 22:46

    Les murs "cyclopéens" du nékromanteio, semblables à ceux de Mycènes ou Tyrinthe ou aux ponts mycéniens d'Argolide signent la grande ancienneté du site, et si Lucien, auteur (tardif) du "Dialogue des morts" en parle encore, c'est que les lieux ont servi longtemps. C'est ce qui est toujours impressionnant en Grèce, cette épaisseur historique unique en Occident, dans une continuité culturelle (certes relative) d'une durée exceptionnelle.

    Maintenant, il y a de la concurrence en matière d'entrée des enfers, les offices de tourisme antiques rivalisaient pour attirer le client: je connais un autre nekromanteio au presque bout du bout de la Grèce continentale, près du cap Tainaro. Une vague grotte de deux mètres de profondeur léchée par les vagues, la boutique a probablement fait faillite faute de visiteurs, alors elle a (s'est) fermé(e). Là aussi, une chapelle extrêmement ancienne, étroite et presque en ruines, sans plus aucun décor et bâtie avec les débris de l'ancien sanctuaire vient affirmer la continuité du sacré.

    Déjà, la Crète réussit à proposer aux touristes deux antres de Zeus, et celui qui est le moins probable prend le dessus en matière de renommée sur le moins accessible en autocar. Il faut admettre que la moindre chèvre crétoise peut se prendre légitimement pour Amalthée, alors ne chipotons pas.

    Sur le Parnasse, à une dixaines de kilomètres d'Arakhova, tout à la fin d'une assez longue piste en terre qui grimpe depuis le bout de la station de sports d'hiver, j'ai cherché l'Antre Corycien, où le dieu Pan qui orne votre haut de page lutinait les nymphes, et je n'ai trouvé qu'un grotte ridicule alors qu'il paraît que c'est une cavité énorme. Faudra que j'y retourne, un jour où le temps sera moins brumeux et où Pan se fera moins discret.

     

    3
    lizagrece
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 09:18

    Merci pour la visite !

      • Lundi 20 Novembre 2017 à 11:43

        En allant sur l’Achéron, on a plus la sensation de voguer vers les Champs-Élysées que le Tartare !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :