• Constantin Cavafis : Mer matinale

    -------------------------------.jpg
    Μιχαήλ (
    Μιχάλης
    ) Οικονόμου : Αγιος Ανδρέας
    Michael Ikonomou : Saint André

     

      

    Θάλασσα του Πρωιού

     

    Εδώ ας σταθώ. Κι ας δω κ’ εγώ την φύσι λίγο.

    Θάλασσας του πρωιού κι ανέφελου ουρανού

    λαμπρά μαβιά, και κίτρινη όχθη· όλα

    ωραία και μεγάλα φωτισμένα.

     

    Εδώ ας σταθώ. Κι ας γελασθώ πως βλέπω αυτά

    (τα είδ’ αλήθεια μια στιγμή σαν πρωτοστάθηκα)·

    κι όχι κ’ εδώ τες φαντασίες μου,

    τες αναμνήσεις μου, τα ινδάλματα της ηδονής.
     

    Mer matinale

     

    Ah, m’arrêter ici. À mon tour contempler un peu la nature.

    D’une mer matinale et d’un ciel sans nuage

    les bleus étincelants, et le sable jaune ; le tout

    sous une belle et vaste lumière.

     

    Oui, m’arrêter ici. Et me figurer que je vois cela

    (je l’ai vu, en vérité, à l’instant où je me suis arrêté) ;

    et non ici encore mes fantasmes,

    mes souvenirs, ces spectres de la volupté.

                                                                             
    Από τα Ποιήματα 1897-1933, Ίκαρος 1984   Traduction de Dominique Grandmont,
    En attendant les barbares et autres poèmes
    , Gallimard.
             
    video: manemav
    Text read by the actress
    Elli Lambeti (Έλλη Λαμπέτη)
     

    Morning sea

     

    Let me stand here. And let me, too, look at nature a while.

    The morning sea’s and cloudless sky’s

    radiant violet hues and yellow shore; all

    beautiful and brightly lit.

     

    Let me stand here. And let me deceive myself that I see them

    (indeed, I saw them for a moment when I first paused);

    and that I don’t see even here my fantasies,

    my memories, the ideal visions of sensual bliss.
         
        Translation by Evangelos Sachperoglou, in C.P. Cavafy, The collected poems, Oxford.


      Constantin Cavafis a écrit ce poème en 1915.

     

    Une mise en musique du compositeur Dimitris Papadimitriou (Δημήτρης Παπαδημητρίου) chantée par Alkinoos Ioannidis (Αλκίνοος Ιωαννίδης) :

     

    Video : atmarios

     

    La version de Lena Platonos (2010) chantée par Yannis Palamidas:

     

     
     
    Enfin, une version plus classique d'Athanassios Simoglou chantée par Sonia Theodoridou :
     
     
     

    Liens/links
     
     
     
    Pour tous vos commentaires, informations ou corrections, cliquez "contact", merci.
    « Nikos Kavvadias : Marabout * ΜαραμπούConstantin Cavafis : Ιθάκη * Ithaque »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :