• Dinos Siotis : À vendre * Πωλούνται

    Dinos Siotis : À vendre * Πωλούνται

    Au moment de la crise (et encore maintenant), combien de panneaux «à vendre»
    a-t-on vu fleurir sur les murs des villes grecques ?

     

     

    Πωλούνται

    Πωλούνται όπως είναι και γρήγορα πωλούνται
    επιπλωμένα τα ασημικά μαζί με τις βιτρίνες τα
    γιατροσόφια μαζί με τις προθήκες πωλούνται τα

    συματοπλέγματα όπου πιάστηκαν λέξεις που
    πήγαν να το σκάσουν από το ποίημα πωλούνται
    ξενοίκιαστα σπίτια μαζί με τους ενοικιαστές τους

    πωλούνται επιπλωμένα τραπέζια μαζί με ποτήρια
    και πιάτα αχρησιμοποίητα καρέκλες με τρία πόδια
    και χωρίς πλάτη, πωλείται η καινούργια απάτη

     

    Τήνος, 7 Αυγούστου 2012
    Ανέκδοτ
    ο

     
     

    À vendre (I)

    À vendre en l'état et rapidement à vendre
    meublés avec l'argenterie avec les vitrines les
    remèdes de fortune avec les devantures à vendre les

    barbelés où se sont pris les mots qui
    allaient s'échapper du poème à vendre
    des maisons inoccupées avec leurs locataires

    à vendre des tables meublées avec des verres
    et des assiettes inutilisées des chaises à trois pieds
    et sans dos, à vendre la nouvelle escroquerie

     

    Tinos, 7 août 2012
    Inédit

             
     
        Traduit du grec par Marie-Laure Coulmin Koutsaftis,
    in Ce que signifient les Ithaques, 20 poètes grecs contemporains,
    Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne, 2013.

     

     

    Πωλείται 

    Πρώτα πούλησαν τις αυλές μετά τις
    ακρογιαλιές μετά τα τούνελ για να
    μην υπάρχει φως αφού στα σκοτεινά

    οι δουλειές κλείνουν με περισσότερη
    ασφάλεια περισσότερη ατιμία αλλά
    θα περάσουν τα χρόνια και θα κυλήσει

    ο τροχός του πόνου κι όσο οι σειρήνες
    θα σφυρίζουν δυνατά οι τύραννοι θα
    πέφτουν ένας ένας για να 'ρθουν οι

    διάδοχοί τους με τα νέα τούνελ κι από
    μακριά κι από κοντά κι από ψηλά κι
    από χαμηλά κι από αριστερά κι από

    δεξιά θα κλαίνε τα μωρά για μαύρη
    ρώγα με μαύρο γάλα αυγερινό που
    θα στάζει απ’ τον κοσμικό ουρανό

     

    Αθήνα, 23 Φεβρουαρίου 2011. Container n°17,
    Αθήνα, Ιούνιος 2011

     

    À vendre (II)

    D'abord ils ont vendu les arrière-cours ensuite les
    rivages ensuite les tunnels pour ne pas
    qu'il y ait de lumière puisque dans l'obscurité

    les affaires se concluent avec davantage
    de sécurité davantage d'infamie mais
    les années vont passer et tournera

    la roue de la douleur et tant que les sirènes
    siffleront avec force les tyrans vont
    tomber un à un pour que viennent leurs

    successeurs avec les nouveaux tunnels et de
    loin et de près et de haut et
    d'en bas et de gauche et de

    droite les bébés pleureront pour un noir
    téton à lait noir de l'aube qui
    gouttera du ciel cosmique.

     

    Athènes, 23 février 2011. In Container n°17,
    Athènes, juin 2011

             
     
        Traduit du grec par Marie-Laure Coulmin Koutsaftis,
    in Ce que signifient les Ithaques, 20 poètes grecs contemporains,
    Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne, 2013.

     

    Tableau en tête d'article de Marina Krontira : Les oiseaux (2003)
    Μαρίνα Κροντηρά : Τα πουλιά (2003)

     

    Liens/ Links

    Biographie de Dinos Siotis (Ντίνος Σιώτης né en 1944)

    Biennale des poètes

    festival de poesia de medellin

    Dinos Siotis (facebook)

    Crisis, recueil de 30 poètes sur la crise en Grèce

     

    « L'île de Kalymnos en musique et en images * Κάλυμνος και μουσικήPapadakis - Cizeron : velour et soie sur la glace »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    O Melissokomos
    Mardi 9 Janvier à 15:11

    Bonjour ,

    vos choix sont toujours aussi surprenants, judicieux, bouleversants. L'illustration choisie pour les poèmes est percutante.

    Du grand art !

    MERCI

      • Mardi 9 Janvier à 22:28

        De la recherche (et de la mémoire), un peu, mais pas de l'art. Merci Beaucoup. Bonne année 2018 avec mes meilleurs vœux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :