• Kavvadias : À bord de l'«Aspasia»

    Lina-Bebi-2011.jpg

     

    À bord de l'«Aspasia»

    Tu voyageais poursuivie par ton destin
    pour une Suisse immaculée mais sinistre
    toujours sur le pont,
    étendue sur une chaise longue, livide
    pour une raison connue et trop affligeante.

    Toujours inquiets, les tiens t'entouraient,
    mais toi tu regardais au loin indifférente.
    À leurs propos tu riais amèrement, car tu sentais
    que vers le pays de la mort tu cheminais.

    Un soir où nous dépassions Stromboli
    tu dis en riant à quelqu'un, sur le ton de l'humour :
    « comme ressemble mon corps malade,
    qui se consume,
    à la cime du volcan en éruption ! »

    Puis je te vis à Marseille comme tu te perdis
    dans le bruit sans te retourner.
    Et moi qui n'ai jamais aimé que l'étendue marine,
    Je dis que c'est toi que j'aurais pu aimer.

     

    À bord de l'«Aspasia»

    Ταξίδευες κυνηγημένη ἀπὸ τὴ μοίρα σου
    γιὰ τὴ κατάλευκη μὰ πένθιμη Ἑλβετία,
    πάντα στὸ deck,
    σὲ μία σαὶζ-λὸγκ πεσμένη, κάτωχρη
    ἀπ᾿ τὴ γνωστὴ καὶ θλιβερότατη αἰτία.

    Πάντοτε ἀνήσυχα οἱ δικοί σου σὲ τριγύριζαν,
    μὰ ἐσὺ κοιτάζοντας τὰ μάκρη ἀδιαφοροῦσες.
    Σ᾿ ὅτι σοῦ ῾λεγαν πικρογέλαγες, γιατ᾿ ἔνιωθες
    πὼς γιὰ τὴ χώρα τοῦ θανάτου ὁδοιποροῦσες.

    Κάποια βραδιά, ποὺ ἀπὸ τὸ Στρόμπολι περνούσαμε
    εἶπες σὲ κάποιον γελαστή, σὲ τόνο ἀστείου:
    «Πῶς μοιάζει τ᾿ ἄρρωστο κορμί μου,
    καθὼς καίγεται,
    μὲ τὴν κορφὴ τὴ φλεγόμενη τοῦ ἡφαιστείου !»

    Ὕστερα σ᾿ εἶδα στὴν Μαρσίλια σὰν ἐχάθηκες
    μέσα στὸ θόρυβο χωρὶς νὰ στρέψεις πίσω.
    Κι ἐγώ, ποὺ μόνο τὴν ὑγρὴ ἔκταση ἀγάπησα,
    λέω πὼς ἐσένα θὰ μποροῦσα ν᾿ἀγαπήσω.

                  
    Traduction personnelle
    (autres propositions
    bienvenues, voir commentaires).
     

    Νίκος Καββαδίας,
    Από Μαραμπού

    Ce poème fait partie du recueil Marabout (Μαραμπού), 1933.
    Michel Volkovitch en a fait une traduction mais ce n'est plus disponible en ligne (le contacter sur son site).

     Illustration en tête d'article de Lina Bebi

    Thanos Mikroutsikos a mis ce poème en musique et la chanson a connu de nombreuses interprétations.

     

    Rita Antonopoulou :

     

                                             
    Christos Thivaios :
     

     

    Maria Farantouri :

     

     

    Yorgos Dalaras :

     

     

    Xebarki (Ilias Ariostis et Notis Hasapis, Ξέμπαρκοι : Ηλίας Αριώτης και Νότης Χασάπης) ont mis également en musique ce poème et le chantent :

     

     

    Liens / Links

    Biographie de l'auteur sur Wikipedia

    Blog Καλώδια: Lire Kavvadias en grec.

    Site du traducteur (et poète) M. Volkovitch

    Blog sur Nikos Kavvadias (en grec)

    Blog de France 3

    Sur Kavvadias (projethomère.com)

     

    Sur ce blog :

    Autres poèmes de Nikos Kavvadias

    Un couteau * ένα μαχαίρι

    Marabout

     

     

     

     

    « La télévision grecque en direct sur internet * ERT liveSoutien aux Grecs : retransmission de la réunion organisée par Mediapart »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :