• Le bouzouki, l'accordéon et Pavlov...

    bouzouki2-copie-1.JPGJ'avais remarqué que les Grecs s'animaient dès qu'ils entendaient trois notes de bouzouki. Comme une renaissance. J'étais vaguement agacée par cette espèce de nombrilisme culturel.
    Seulement, pendant un an, je n'ai cessé d'écouter de la musique grecque.
    Un jour de déprime, j'ai fait chanter l'ordinateur au hasard de youtube, et à l'instant même où j'ai entendu du bouzouki (sans connaître le morceau de musique), je me suis mise à rire toute seule, à crier "éla, éla", à chanter à tue-tête, ce qui était objectivement assez effrayant.
    J'ai donc constaté que j'avais été conditionnée par le "virus bouzoukia".
    Pour moi maintenant le bouzouki - comme l'accordéon français, comme le bandonéon argentin,  modulant la nostalgie vers la joie (l'énergie de vivre est toujours plus forte) -  est synonyme de fête.

    Si vous êtes intéressé sociologiquement par les réflexes de Pavlov avec la musique, voyez en urgence Le Bal, d'Ettore Scola.

    Mes réflexes allaient ordinairement à l'accordéon, c'est très français, et... très irlandais, très slave.
    Donc c'est grec. N'est-ce pas Haroula ?


     

      
    Χαρούλα Αλεξίου - Το κύμα
    Haris Alexiou-
    To Kima (la vague)
    Video : Mazelaris

                   
    Mais.... j'ai toujours un peu de tristesse en écoutant Haroula. Haris Alexiou semble souvent dans le registre de la tragédie plus que de la comédie.
    Mais... entendez-vous le bouzouki à la 2e et à la 3e minute de la video qui vient relever le moral des tripes? Le bouzouki, c'est la vague.
    Souvent, la musique de H.A. est introduite et dominée par la guitare (elle compose elle-même ses chansons et elle est guitariste).

    En fait, j'ai découvert la musique grecque récemment, de manière naturelle, logique avec mes goûts personnels.
    Avant de l'écouter, je ne savais pas que j'en étais si proche. Adolescente, j'essayais d'imiter les vocalises de Cheb Mami (à chaque fois que je parlais  de Cheb Mami à des amis algériens, ils me disaient, levant les yeux au ciel, que les paroles étaient "nulles"- c'est bien de ne pas comprendre les paroles, parfois- les paroles sont celles qui correspondent au genre, sans doute), l'Orient soufflant sensuellement à mes oreilles.

     
    Cheb Mami: Ben Bareh


    Je la connaissais déjà peut-être un peu sans le savoir car j'en étais pétrie : les poètes-musiciens (Brassens, par exemple) ajoutés aux tonalités de l'Orient.... PAF! c'est Grec !
    Le vent froid de la mer du Nord mêlé à la lueur rousse de la Méditerranée... paf... Enfin presque.
     
                   
    Mon  adolescence avait été bercée par la symbolique grecque - j'ai même lu grâce à la mythologie grecque.
    L'évolution de mes goûts dans une mixture d'orient, d'occident, de musique africaine et ma soudaine découverte que les Grecs se situent là, exactement à la jonction de ces cultures musicales.... est-ce un hasard vraiment, si des grecs j'aime aussi la musique ?
    Et de leur côté, est-ce un hasard s'ils continuent de respecter les voix envers et contre tout?

     
     
    Le bouzouki
    Ici Apopsé siopili (Silencieux ce soir),
    musique de Vaso Alagianni.
    Merci à
    pouspoul (qui doit être le musicien qui joue-
    Grégory Lazaridis?) pour cette video


    Ne vous sentez pas visé par ce dernier titre et laissez des commentaires...

    *****
    Yorgos Dalaras est un chanteur célèbre en Grèce, joueur de bouzouki (entre autres).
    La moindre des choses était de lui accorder une petite place ici, au moins en quelques lignes. J'ai découvert la musique grecque grâce à lui (et non pas grâce à Zorba le Grec, le film de M. Cacoyanis) en fouillant dans les bacs de la discothèque municipale des Halles, à Paris.
    Le voici ici au manche de son bouzouki.
     
    Σ' αγαπώ γιατί είσαι ωραία - S'agapo iati isai oraia
    (I love you because you are beautiful -
    English & turkish translation)

    Dalaras and American jazz singer Jocelyn B. Smith,
    accompanied by the Ossipov Russian Orchestra
    video outis27

    Vous trouverez également un commentaire sur Yorgos Dalaras sur le très intéressant Blog de Stéphane Dado.


    Je ne résiste pas: ici, je mettrais bien ma chanson préférée de Dalaras - sans bouzouki, donc un peu hors sujet - (en attendant un autre article) :


    Video : outis27
    En plus, cet enregistrement (2004) a eu lieu au théâtre d'Hérode Atticus d'Athènes. On voit un petit bout du Parthénon à un moment donné, avec la masse de pin noircie par la nuit... et l'évocation de leur odeur si forte le soir surgit tout à coup.

    *****

    Dans la video suivante, Nikos Dimitriadis joue de l'oud (luth), instrument dont la forme ressemble un peu au bouzouki mais la caisse de résonnance est plus grosse, le manche est plus court (et brisé à son sommet), les cordes sont plus épaisses et donc la sonorité est plus grave. 
                                                                

    Mesopelaga Armenizo
    video : Nikos Dimitriadis

     

    Quelques liens (liste non exhausitive, bien sûr - vous pouvez en ajouter dans vos commentaires, merci) :
    - Vangelis Trigas, un virtuose du bouzouki

    - Eleni Cohen, une joueuse de bouzouki en France
    - un groupe grec pour la dététracordisation du bouzouki (avec humour, ils militent pour le bouzouki à trois doubles cordes au lieu de quatre)
    - Une interview (in english) de Mikis Theodorakis où il parle du bouzouki comme de l'instrument du peuple par excellence (premières minutes de la video).

    How Greece caught me (part 5)

    « Ferrat dans "Vivre sa vie"Acoustique du Grec (encaustique à la chaux) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Mai 2009 à 14:04
    LIZAgrece
    Depuis que je vis ici moi aussi je suis "tombée dans la bassine" des bouzoukis ...
    Et comme je suis de la "vieille école", j'aime les voix .. Ici je suis gâtée !
    2
    Jeudi 7 Mai 2009 à 14:17
    Dornac

    Merci pour ce commentaire. Je savais qu'en forçant un peu le trait je ferais parler les fans qui se cachent derrière l'écran (en sourire).
    Cela n'empêche que je ne connais pas très bien Haris Alexiou et pour le moment, j'apprécie tout ce que j'ai entendu d'elle, sauf peut-être le clip avec la jeune femme, sur un pont (avec Zoi Papadopoulou) ... est-ce le clip que je n'aime pas ou la musique ? Les deux, je crois. La musique n'est pas d'elle. héhéhé....
    Voici l'affreux lien : youtube

    Je n'ai pas encore pris le temps de voir les videos des émissions de TV, j'ai vu un lien sur le site projethomere. Je suis les liens qu'on m'indique. Mais je risque de ne pas comprendre grand chose, je débute en Grec moderne.
    Par avance, merci quand même.
    Quelles sont les autres voix que tu écoutes ?
    J'ai découvert récemment Savina Yannatou et Sofia Avramidou...Je suis fascinée par l'élégance et la qualité des voix grecques, c'est vraiment un esprit, une Ecole.
    Sais-tu laquelle ?

    Sophie
    3
    Jeudi 7 Mai 2009 à 14:37
    Dornac
    Bonjour et merci Liza ! (je lis de temps à autres tes petits parcours même si je ne fais pas de commentaires).
    D'où viennent les sirènes ? Connais-tu leur école ?
    4
    Jeudi 7 Mai 2009 à 15:24
    Dornac
    Le site projethomere est très bien,bravo et merci: "quand j'en saurai plus, quand je serai grande", je viendrai discuter avec vous. Je n'ose pas encore... bon... dès que j'ose...
    Cet article est une amorce, pas un vrai article sur la musique grecque. Je cherche, je cherche... et quand j'aurai plus d'informations, j'espère pouvoir les retranscrire avec plus de rigueur. Je suis donc preneuse de toute information sur le sujet.

    J'ai écouté mon premier disque de musique grecque avec Dalaras.
    5
    Jeudi 7 Mai 2009 à 15:44
    Dornac

    Merci. Non celui-ci n'est pas triste. Enfin... je ne comprends pas les paroles... c'est triste?
    Haris Alexiou berce son public, c'est toujours fabuleux  ce rapport que les Grecs entretiennent avec leurs chanteuses .
    Ils chantent avec elle.
    Il y a beaucoup de videos comme ça où l'on voit la proximité forte, la chimie entre le public et la chanteuse (notamment avec Eleftheria Arvanitaki).
    C'est toujours très beau à voir.
    J'ai assisté une seule fois à un concert d'une chanteuse grecque en Grèce (j'avais déjà vu A. Ionatos à Paris) dans une petite ville près de Delphes (Arachova), sur les pentes du mont Parnasse (mon premier concert en Grèce sur les pentes du mont Parnasse, le mont d'Apollon).
    C'était Alkistis Protopsalti (on dirait un nom de médicament!). Musique efficace, elle très professionnelle, très dynamique et rigolote.
    Mais... le public était amorphe. J'étais très étonnée. On m'a expliqué que son concert portait sur un album qui venait de sortir et que les gens ne connaissaient sans doute pas encore les paroles.
    Les personnes qui étaient là étaient en majorité des familles avec des jeunes enfants, ou des personnes âgées, il y avait peu d'adolescents...
    Mais nous (nous étions trois), nous avons chanté, surtout à "Pame xavaï".

    ********
    P.S. Je viens de me souvenir que j'avais écouté une interview de Haris Alexiou sur mondomix... en Français, qu'elle parle presque parfaitement.

    http://haris_alexiou.mondomix.com/fr/itw561.htm



    6
    Jeudi 7 Mai 2009 à 16:28
    LIZAgrece
    Je n'en sais rien du tout ... Désolée !
    7
    Vendredi 8 Mai 2009 à 20:19
    Dornac
    Elles ont une formation classique, sûrement, le conservatoire national ?
    Je vais chercher un peu...
    8
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 12:03
    dornac
    Une video (clip d'une chanson du dernier album de Haris Alexiou) où la place donnée à l'accordéon est centrale (on voit même la marque de l'instrument...).
    Question : où la scène se passe-t-elle ? En Grèce (jamais vu ce style d'architecture en Grèce) ? En Italie ?
    En regardant bien le début de la video, il semble que ce soit Lisboa... Lisbonne.
     

    <object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/3rUSgrKqmDs&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/3rUSgrKqmDs&hl=fr_FR&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>
    9
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 12:14
    Dornac
    Titre de la chanson : Ο ανθρωπος μου (o anthropos mou)- qu'on peut traduire par "les miens" (mot-à-mot "mon Homme" au sens d'humanité (hommes et femmes confondus).
    10
    Dimanche 7 Mars 2010 à 21:31
    Dornac
    Merci.
    11
    Jeudi 29 Avril 2010 à 11:47
    Dornac

    Depuis mai 2009 (voir date des commentaires précédents), j'ai assisté à d'autres concerts grecs. J'ai écrit un article pour certains d'entre eux classés sous le thème "souvenirs de concerts".

    12
    Samedi 4 Septembre 2010 à 11:47
    Dornac

    Les posts de ce blog sont presque toujours illustrés par de la musique grecque, mais vous trouverez des articles plus explicitement musicaux dans la catégorie "musiques grecques" (greek music)  au pluriel... et comme déjà mentionné ci-dessus à "souvenirs de concerts".

    13
    Danièle
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:49
    Danièle
    J'adore la musique gecque et notamment Haris Alexiou que j'écoute pratiquement chaque jour. Son talent a de multiples facettes et en parcourant you tube tu t'apercevras qu'elle chante dans bien d'autres registres que celui de la tragédie,,,En outre, certaines émissions TV parues sur You tube montrent qu'elle est tout sauf triste.
    Je peux t'envoyer des liens si tu le souhaites.
    14
    Daniele
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:49
    Daniele
    Je peux d'autant plus te recommander projethomere animé par mon amie Athénienne Hélène, que j'y participe en tant que modératrice sous le nom d'elpida. Tu peux y voir les rubriques traduction de chansons, musique Grecque (qui comprend notamment un sujet sur Haris Alexiou) que j'anime plus particulièrement et où tu pourras trouver les liens te permettant d'explorer la musique Grecque. Pour répondre à ta question j'écoute volontiers Giorgos Dalaras, Vassilis Papakonstantinou, Dimitris Mitropanos, Antonis Rémos ....et plein d'autres sur la radio Grecque Internet ARION laïka qui passe des chansons sans discontinuer. N'hésite pas à nous rejoindre, tous les niveaux sont acceptés sur ce forum (j'ai même cité ton blog dans les annonces et infos !!)
    15
    Daniele
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:49
    Daniele
    Pour un nouvel exemple (pas très gai vu l'histoire...) d'alliance du bouzouki avec l'accordéon
    Ακορντεόν
    Accordéon
    Musique de Manos Loïzos, chantée par Haris Alexiou :

    http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=YKdOhAf2bhs
    16
    Daniele
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:49
    Daniele
    Pour un nouvel exemple (pas très gai vu l'histoire...) d'alliance du bouzouki avec l'accordéon
    Ακορντεόν
    Accordéon
    Musique de Manos Loïzos, chantée par Haris Alexiou :

    http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=YKdOhAf2bhs
    17
    ajbouni jalila
    Jeudi 5 Juin 2014 à 10:36
    merci pour les choix ,je viens de decouvrir cet instrument il est formidable ,je suis tunisienne ,je trvaille au domaine culturel ,j'organise chaque année une manifestation "les nuits des solistes " , est ce que je peux avoir des propositions de noms des solistes de bouzouk merci pour la coordination
    18
    Jeudi 5 Juin 2014 à 18:47

    Les bouzoukistes sont très nombreux en Grèce, les deux plus connus sont Christos Nikolopoulos (Χρήστος Νικολόπουλος) et Dimitris Margiolas (Δημήτρης Μαργιολάς), il y a également Nikos Katsikis (Νίκος Κατσίκης) et Thomas Constantinou (Θωμάς Κωνσταντίνου) qui sont plus jeunes et ont travaillé récemment avec Haris Alexiou (LA référence de la musique populaire grecque - voir mon index). Voir aussi : Vangelis Trigas (ici en solo), Manolis Karantinis, Manolis Pappos, Kostas Papadopoulos, Yorgos Altis, Christos Constantinou (ici en video)...

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :