• Palamas : Mon regret le plus vif * Ο πιο τρανός καημός μου

    Simeon-Savvidis--Paysage.jpg

    Un poème du poète grec Kostis Palamas :

     

    Mon regret le plus vif

    En cette heure dernière où la mort
    viendra doucement éteindre ma lumière, un remords
    se fera pour moi lancinant.

    Ce ne sera pas les creux syllogismes, les années perdues,
    les tracas de la pauvreté ni le désir sans fin d'aimer,
    –ce ne sera même pas ma vie, enchaînée solitaire
    au vouloir ingrat de la Muse, ce ne sera
    pas toi non plus, ma pourtant si chère maison.

    Le plus vif d'entre mes regrets
    sera de n'avoir pu vivre en ta compagnie, Nature
    verte au-dessus des monts, des forêts et des mers–
    sera de n'avoir su, la tête courbée sur mes livres,
    oui t'aimer, ô Nature, pleine sagesse et seule vie !

     

    Ο πιο τρανός καημός μου

    Την ώρα την υπέρτατη που θα το σβη το φως μου
    αγάλια αγάλια ο θάνατος, ένας θε να είν’ εμένα
    ο πιο τρανός καημός μου.

    Δε θα είν’ οι κούφιοι λογισμοί, τα χρόνια τα χαμένα,
    της φτώχειας η έγνοια, του έρωτα η ακοίμητη λαχτάρα,
    μια δίψα μέσ’ στο αίμα μου, προγονική κατάρα,
    μήτε η ζωή μου η αδειανή συρμένη απ’ το μαγνήτη
    πάντα της Μούσας, μήτ’ εσύ, χιλιάκριβό μου σπίτι.

    Ο πιο τρανός καημός μου
    θα είναι πως δε δυνήθηκα μ’ εσέ να ζήσω, ω πλάση,
    πράσινη απάνου στα βουνά, στα πέλαγα, στα δάση,
    θα είναι πως δε χάρηκα σκυφτός μέσ’ τα βιβλία, 
    ω φύση, ολάκερη ζωή, κι ολάκερη σοφία!

                                                                    
    Traduction de Dominique Grandmont in
    37 poètes grecs de l'Indépendance
    à nos jours
    , P.J. Oswald, 1972.
      Κωστής Παλαμάς

     

    Tableau en tête d'article de Simeon Savvidis : Paysage
    Συμεών Σαββίδης : Τοπίο

     

    Links / Liens

    Kostis Palamas (1859-1943)

    Biographie sur le site de Projet Homère
    Biographie du poète sur wikipedia
    Poèmes en grec
    Ο Δωδεκάλογος του Γύφτου (Le dodécalogue du tzigane, version grecque en ligne)
    Ύμνος εις την Αθηνάν (
    Hymne à Athènes, version grecque en ligne)

    La Flûte du roi traduit par Eugène Clément: Catalogue de la bibliothèque municipale d'Orléans  

     

     

            kostis-palamas.jpg

    Vos commentaires et mes réponses apparaîtront tardivement, merci de patienter.

    « Kiki Dimoula : Ars gratiae artisHaris & Panos Katsimichas : Souris, mon amour * Γέλα πουλί μου »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 2 Mars 2013 à 17:05
    Dornac

    Oui, on respire.

    1
    Samedi 2 Mars 2013 à 10:54
    gbenichou

    pLEIN DE SAGESSE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :