• Patmos : vues de Skala * Η Πάτμος, Σκάλα

    Patmos : vues de Skala

    J'ai fait escale à Patmos au hasard de mon voyage d'Ikaria à Rhodes.

     Je n'avais pas prévu d'aller dans cette île. Le bateau pour Kos était annulé (ce qui est rare) pour des raisons techniques, en cette période de forte affluence touristique et immigrée. Les îles du Dodécanèse se trouvent à la frontière de la Turquie et faut-il le rappeler, sont les ports d'arrivée des immigrés depuis Lesbos, Chios, Kos, Samos, etc.

     

    Patmos : vues de Skala

    Comme le bateau ne viendrait pas, j'ai eu la chance d'apprendre qu'un particulier acceptait d'emmener quelques personnes, non pas à Kos mais à Patmos, ce qui me rapprochait de Rhodes, ma destination finale.
    J'ai donc quitté Agios Kirykos sur une navette type Τζέιμς Μποντ - Tzeims Bond (et non du type yacht, comme j'ai pu rencontrer ensuite à Skala, le port principal de Patmos).
    J'ai d'ailleurs très vite vu le contraste entre Ikaria et l'imprévue Patmos.

     

    Patmos : vues de Skala

    Agios Kirykos, Ikaria

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skalaclicclac


    Après deux heures de mer et de conversations amusées, nous ne sommes pas arrivés exactement à Skala mais juste derrière où nous attendait le patron d'un hôtel qui nous a emmené en voiture jusqu'à Skala.   

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Comme je n'avais rien réservé, j'ai galéré pour trouver une chambre pas trop chère : Patmos n'a pas du tout le même profil touristique qu'Ikaria. C'est une île de touristes riches, la plupart étrangers... du Nord.

     

    Patmos : vues de Skala

    Je me suis finalement installée à Meloï.

     

    Patmos : vues de Skala

    Meloï

    La marina de Skala est assez grande, elle accueille des bateaux de pêche qui se mêlent à de grands voiliers.

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Plus loin, face au bord de mer de la ville, s'alignent les yachts. Et ça change radicalement l'ambiance : c'est fou comme ça salit le riche !

     

    Patmos : vues de Skala

    Au loin sur la colline, le monastère (une merveille et qui fera l'objet d'un autre article sur ce blog).

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Le centre-ville est plein de commerces, avec beaucoup de fripe chic.

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

    Patmos : vues de Skala

     

     Ces photos sont toutes les miennes

     

    P.S : Non, je n'ai pas vu Jésus à Patmos (ou verset 9 ici). Mais je parlerai de tout cela dans un autre article :
    à suivre...

     

    Liens / Links

    Patmos.gr

     

     

     

    « Du homard pour la nouvelle année * Ένας ΑστακόςLe Zeïbekiko des crises * Ζεϊμπέκικο των κρίσεων »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 11:52

    Et aucune aide réelle de l'Europe aux Grecs pour y faire face.

    1
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 08:14

    Les réfugiés continuent d'arriver sur Kos ey d'autres iles proches de la Turquie. Et puis il y a ceux qui, malheureusement n'arrivent pas et c'est chaque semaine malgré les efforts des marins pour sauver des vies. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :