• Vous me copierez "Douce France" à tous les temps !

    Vous me copierez "Douce France" à tous les temps !

     

    1943, la France est occupée par les nazis. Charles Trenet écrit et compose Douce France :

     

     
    Charles Trenet - Douce france par CharlesTrenetTV

     

     Wikipedia précise : Cette chanson créée par Charles Trenet en 1943 est un soutien moral aux « expatriés de force» (prisonniers de guerre et travailleurs du STO) et en aucun cas un acte de collaboration, parce que certains ont reproché à Trenet d'avoir continué de chanter pendant la guerre, sous Vichy, au lieu d'y voir un acte de courage.

    Le dernier couplet des paroles qui suivent n'a pas été enregistré par Trenet dans la version ci-dessus : il chante à la place une répétition du refrain.

     


    Douce France

      Il revient à ma mémoire
      Des souvenirs familiers
      Je revois ma blouse noire
      Lorsque j'étais écolier
      Sur le chemin de l'école
      Je chantais à pleine voix
      Des romances sans paroles
      Vieilles chansons d'autrefois

      Douce France

      Cher pays de mon enfance
      Bercée de tendre insouciance
      Je t'ai gardée dans mon cœur!
      Mon village
      au clocher aux maisons sages
      Où les enfants de mon âge
      Ont partagé mon bonheur

      Oui, je t'aime
      Et je te donne ce poème
      Oui, je t'aime
      Dans la joie ou la douleur.

      Douce France

      Cher pays de mon enfance
      Bercée de tendre insouciance
      Je t'ai gardée dans mon cœur.

      J'ai connu des paysages

      Et des soleils merveilleux
      Au cours de lointains voyages
      Tout là-bas sous d'autres cieux
      Mais combien je leur préfère
      Mon ciel bleu mon horizon
      Ma grande route et ma rivière
      Ma prairie et ma maison.

     


    Γαλλικούλα

      Με βγαίνουν στην μνήμη μου
      οικείες αναμνήσεις
      Με βλέπω στην μαύρη μπλούζα  
      που φόρεσα μαθητής
      στο δρόμο του σχολείου
      τραγούδησα δυνατά
      ειδύλλια χωρίς λόγια
      τραγούδια από παλιά

      Γαλλικούλα
      παιδικ' ηλικία μου χώρα
      Νάνι γλυκές ανεμελιές
      Σε κράτησα στην καρδιά μου
      το χώρο μου
      καμπαναριό σπίτια βουβά
      που τα παιδιά της ηλικίας μου
      μοίρασαν την χαρά μου

      Ναι σ'αγαπώ
      και σου δίνω αυτό το ποίημα
      ναι σ'αγαπώ
      στην χαρά και στο πόνο

      Γαλλικούλα
      παιδικ' ηλικία μου χώρα
      Νάνι γλυκές ανεμελιές
      Σε κράτησα στην καρδιά μου

      ήξερα πολλά τοπία
      και Θαυμάτους ήλιους
      ενώ μακρινά ταξίδια
      εκεί πέρα άλλους κόσμους
      μα πόσο προτιμώ πέρα
      το δικό μου ουρανό
      to μεγάλο μου δρόμο
      το λιβάδι μου σπίτι.

         
    Paroles de Charles Trenet
    Musique de Charles Trenet et Léo Chauliac
          Traduction en grec personnelle *

     

    * Autres propositions TRÈS bienvenues (voir commentaires). J'ai privilégié le rythme et j'ai par exemple préféré à Γλυκή Γαλλία une invention du type γαλλιδούλα (qui signifie "petite française" dans un sens tendre) en titrant "Γαλλικούλα" pour "douce France" car l'accentuation de Γαλλία est à la fin.

    C'est le poème de Joachim Du Bellay Heureux qui comme Ulysse...  et l'expression la doulceur angevine qui auraient inspiré Charles Trenet. On la retrouve au Moyen-Âge dans la Chanson de Roland : De dulce France, des humes de sun lign. (source)

     

    En 1986, Rachid Taha reçoit l'aval de Charles Trenet pour reprendre la chanson avec le groupe Carte de Séjour, c'est un hommage à l'intégration :

     

    Video : REORIENT

     

    Enfin, en 2013, Indila fait allusion à Charles Trenet à travers une paronymie doublée d'un oxymore («douce souffrance») dans une chanson amère et sombre, probablement inspirée par le retour de la «parole raciste libérée» et  ses rhinocéros ainsi que par les discriminations qui persistent en France.

    Dernière danse (paroles et musique d'Indila):

     


    Video : IndilaVEVO

    [NDRL pour aujourd'hui 23 avril : ... et je vote vote vote vote vote vote vote !
    pour éviter Le Pen/ Fillon
    et le retour des maquignons
    la vague brune des étrons
    et je vote vote vote vote vote vote vote ! ]

     

    Et pour ceux qui déprimeront ce soir (je pense que j'en ferai partie), voici une autre interprétation susceptible de remonter le moral, en prenant des distances, celle de la chanteuse lyrique Anne Sofie Von Otter qui a fait un album (en 2013) qui porte le titre de la chanson qu'elle interprète :

     

    Vidéo : liederoperagreats

     

    Et le sourire de Charles Trenet (dans une émission hollandaise en 1963) - on retrouve ici le dernier couplet disparu dans la version ci-dessus :

     


    Vidéo : Francia nyelv

     

     Links / Liens

    Le site de Charles Trenet

     

    « Nena Venetsanou, quelques chants pour le rêve * Η Νένα BενετσάνουDinos Siotis : Nos hommes politiques * Οι πολιτικοί μας »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :