• Les chanteuses grecques (3)

    Très souvent elles chantent de la poésie. Elles sont nombreuses, elles ont une très belle voix et une très belle expressivité.


    Cliquez sur la flèche pour voir les vidéos (youtube), ne tenez pas compte de l'avertissement sur le format et attendez.

     

    Ελευθερία Αρβανιτάκη
    Eleftheria Arvanitaki
    Χάρις Αλεξίου
    Haris Alexiou
    Αγγελική Ιονάτος
    Angelique Ionatos

    Το Παράπονο

    Για ένα τανγκό

     Ελένη

      
    O Erotas

    Ζωή κλεμμένη

      

     

    Σαβίνα Γιαννάτου
    Savina Yannatou

    Μαρία Φαραντούρη
       Maria Farantouri 

     Λένα Πλάτωνος
    Lena Platonos 

     

     

    Μελίνα Κανά 
    Melina Kana

    Κατερίνα Φωτεινάκη
    Katerina Fotinaki

    Νένα Βενετσάνου
    Nena Venetsanou

     

     

    Les chanteuses grecques (3)

     

    Les chanteuses grecques (3)

     
      Ελεωνόρα Ζουγανέλη
    Eléonora Zouganelli
      Νατάσσα Μποφίλιου
    Natasa Bofiliou
     
                       
                              
           
           

     

     

    Suite :
    Les chanteuses grecques (2)
    Les chanteuses grecques (1)

    « Nikos Gatsos : Ainsi elle dort * Ἔτσι κοιμᾶταιJe pleure sur la Grèce sauf quand je relis Ritsos »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    18
    pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:32
    pascal

    L'interprétation de Katerina Fotinaki de Η ώρα του θανάτου  (titre 2) a beau être irréprochable, il lui manque le petit quelque chose qui fait de la version d'origine de Rita Abadzis un modèle indépassable. Sûrement ce petit rien d'alangui qui ne contredit pas le contenu tragique du chant, mais qui signe son origine micrasiate. L'instrumentation aussi probablement, les notes sont trop limpides, la dissonance a du sens, mais elle déroute...

    Il est de toutes façons très difficile d'accepter d'autres versions que celles, canoniques, auquelles on est accoutumé. Rares sont ceux qui parviennent à rendre ces chansons d'un autre âge d'une façon incontestable. Un de ceux qui y parviennent est Γιώργος Τζώρτζης (un souliote) ici dans un chef d'oeuvre , et pourtant on sent bien que ce n'est pas un enregistrement d'époque. Ecoutez-le aussi dans cette interprétation moderne mais vraiment fidèle à l'esprit de l'original. Allez, vous en prendrez bien encore bien un pour la route.( attention, l'abus nuit à la santé)

    17
    pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:32
    pascal

    Dépasser, ce n'est qu'un mot, il ne faut sûrement pas lui faire dire plus que ce qu'il ne dit. Je trouve très bien que Katerina Fotinaki reprenne ce chant (qu'elle ne trahit absolument pas)  mais il a forcément moins d'épaisseur émotionnelle que par Rita Abadzis. J'ai le même sentiment quand j'entends les chants de la guerre civile espagnole chantés par des chanteurs d'aujourd'hui, même sincères. Ou le Chant des marais (Moorsoldaten) chanson des déportés des camps nazis repris comme hymne militant féministe, avec bien sûr des paroles différentes, ça me provoque un léger malaise, et ne parlons pas de "Commandante Che Guevara" en version disco... 

    Je préfère que l'on n'abâtardisse pas les icônes culturelles en les adaptant. (J'ai dit abâtardir...Rontjjuju, ça va chauffer pour mon matricule...) Cela peut paraître psychorigide, disons que je préfère que chaque époque crée au lieu de recopier avec des fautes.

    L'histoire du Rébétiko en est une sorte de raccourci saisissant: la guimauve commerciale avait tout englué, le bouzouki avait gagné une corde supplémentaire pour se mandoliniser, la Chiotification avait été insidieuse et progressive, et cette musique avait perdu tout intérêt, sauf pour les marchands de tourisme. Il a bien fallu pour qu'elle joue les Phénix que de têtus puristes retournent aux sources. Tzortzis est de ceux-là, il avait monté avec Nicolas Syros et Christos Spourdalakis l'éphémère groupe "Rébétiko Tsardi" qui a enregistré chez Ocora en 1985 un fameux disque dont le commentaire (qui est un plaidoyer pour l'authenticité) était dû à Aris Fakinos.

    16
    FANNY
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:32
    FANNY

    Bonsoir!

    je suis d'accord avec Liza : Nena Venetsanou est tres simple et fort sympathique. En juin dernier elle a donne un concert , gratuit, a Larissa , aux bords de notre fleuve Pinios!!!!

    J'ai vu aussi sur scene , a Larissa, Arvanitaki, Alexiou, Kana, Yannatou, Farantouri ..... mais en payant !!!!

    Elles sont toutes des grandes artistes !

    Bises

    FANNY.

    15
    FANNY
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:32
    FANNY

    Bonne nouvelle : on peut ecouter DEEZER en Grece . J'espere que ca durera !

    14
    FANNY
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:32
    FANNY

    Oui. j'en ai aussi entendu parler ..... c'est du "Big Brother"......

    J'avais envoye le lien de ton blog a mes ami(e)s en Afrique , en Europe, en Australie et en Amerique !!!!

    Depuis mardi (minuit) je suis en grande tristesse en apprenant le deces de Theo Angelopoulos.... Il ne meritait pas une telle mort.........

    Bises

    FANNY.

    13
    Jeudi 26 Janvier 2012 à 19:23
    Dornac

    Je viens juste de publier un petit hommage. J'avais l'intention de faire des articles sur lui et je me suis procurée un peu de documentation. Quand j'aurai le temps, je ferai quelque chose de plus complet (ainsi que pour Cacoyannis). J'espère toujours trouver du temps et je mets mes informations de côté...

    bises

    12
    Jeudi 26 Janvier 2012 à 18:31
    Dornac

    Depuis ta protestation ?

    Parmi les nouvelles d'internet, j'ai entendu aujourd'hui une information comme quoi certains sites, certaines entreprises faisaient alliance pour améliorer l'identification et le pistage de la circulation des internautes, pour une meilleure surveillance.
    Du coup, j'ai renoncé définitivement à mettre la petite mappe-monde avec les visiteurs de tous les pays. C'est dommage, le peu de temps que je l'avais fait, la mappe-monde indiquait des internautes de partout dans le monde visitant mon blog, y compris depuis l'Afrique, l'Asie et ça me faisait rêver d'imaginer un Africain écoutant Mélina Kana, un Coréen lisant Ritsos.

    11
    Mercredi 25 Janvier 2012 à 18:54
    Dornac

    Je n'ai pas encore vu Mélina Kana ni Nena Venetsanou mais j'ai vu toutes les autres que tu cites et j'ai été enthousiaste à chaque fois.

    10
    Samedi 21 Janvier 2012 à 20:38
    9
    Samedi 21 Janvier 2012 à 20:31
    lizagrèce

    Il y a un festival de musique classique en juin - quelques spectacles de rues à l'poque du carnaval - 1 seul cinéma (mai qui ne passe aps que des chefs-d'oeuvre)

    Pas de lady Gaga non plus .... ça m'embête !

    8
    Samedi 21 Janvier 2012 à 18:43
    Dornac

    Pas de spectacles à Nauplie ?

    Je me souviens la dernière qu'on est venu, il y avait quand même un petit spectacle qui accompagnait une fête commerciale (avec des stands). Pas de concerts avec des grandes ou moyennes pointures, alors ?

    ... Cououmment Lady Gaga n'est pas venue à Nauplie ?!?!?! Quelle perte ! Ti kryma!

    7
    Samedi 21 Janvier 2012 à 12:12
    lizagrèce

    Non ! je l'ai vue à Athènes . A Nauplie rien ne se passe ...

    6
    Samedi 21 Janvier 2012 à 10:21
    Dornac

    Où les spectacles ont-ils lieu à Nauplie ?

    Dans le coin, j'avais été à Neo Epidavros (petit théâtre), à Epidaure (grand théâtre), je sais qu'à Tripoli il y a des concerts, à Argos peut-être...?

    5
    Vendredi 20 Janvier 2012 à 22:16
    lizagrèce

    J'ai la même impression que toi. En tous cas je 'lai rencontrée c'est une personne très simple

    4
    Vendredi 20 Janvier 2012 à 22:10
    Dornac

    Oui, une très belle voix. En plus, elle respire la gentillesse (mais je me trompe peut-être).

    3
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:35
    lizagrèce

    Ma prégférée c'est NENA VENTSANOU

    2
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 18:48
    Dornac

    J'avoue que j'ai du mal à me situer dans la querelle des Anciens et des Modernes. Elle ne m'intéresse pas. Quand j'écoute une reprise, je ne cherche pas à retrouver l'original, donc je n'ai pas de frustration ou de dégoût. Je trouve formidables les puristes qui comme des chercheurs, des historiens veulent reconstituer l'original mais j'apprécie aussi les variantes -à quelques exceptions près (c'est sûr que Che Guevara en disco je ne l'entends plus). Après tout, dans l'interprétation, il y a aussi de la création. Ensuite, je sélectionne par "j'aime" ou "je n'aime pas".

    1
    Mercredi 18 Janvier 2012 à 20:11
    Dornac

    Merci pour tous ces liens formidables!

    Il m'est difficile de comparer les deux interprétations de Fotinaki et de Abdzis parce que la texture de leur voix est différente, la tessiture aussi, je crois. Abdzis a une texture de voix avec  "du grain", avec des résonnances rentrées de clarinette- alors que Fotinaki est pour moi aussi très allanguie, mais plus en hauteur, dans des textures sonores de flûte, épurée.
    C'est un peu comme si vous compariez Ella Fitzgerald et Billie Holiday. Les voix sont trop différentes.
    Je ne crois pas qu'il y ait de volonté de dépasser -pardon, mais... ce n'est pas un truc de mec, ça?

    Je suis très heureuse de découvrir Yorgos Tzordzis, merci encore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :