• Yannis Ritsos : Epitaphe (extrait)

    Yannis Ritsos : Epitaphe (extrait)

     

    En mai 1936, une grève des ouvriers du tabac à Thessalonique se termine dans le sang : un jeune ouvrier (Tasos Tousis - Tάσος Τούσης) est tué par les forces de l'ordre.

    Sa photo (ci-dessus) gisant sur le sol, une femme penchée sur lui, est publiée dans le journal. Yannis Ritsos, touché par cet événement, écrit un recueil de poèmes, Epitaphe (EΠΙΤΑΦΙΟΣ). 
    Le dictateur Metaxas fera brûler l'ouvrage en place publique
    .

     

    En voici un extrait :
     


    III. Un jour en mai tu es parti
    (
    Μέρα Μαγιού μου μίσεψες- méra maguiou mou misepsès).

     

    Μέρα Μαγιού

    Μέρα Μαγιού μου μίσεψες μέρα Μαγιού σε χάνω
    άνοιξη γιε που αγάπαγες κι ανέβαινες απάνω

    Στο λιακωτό και κοίταζες και δίχως να χορταίνεις
    άρμεγες με τα μάτια σου το φως της οικουμένης

    Και μου ιστορούσες με φωνή γλυκιά ζεστή κι αντρίκεια
    τόσα όσα μήτε του γιαλού δεν φτάνουν τα χαλίκια

    Και μου 'λεγες πως όλ' αυτά τα ωραία θα ‘ν' δικά μας
    και τώρα εσβήστης κι έσβησε το φέγγος κι η φωτιά μας

     

    Un jour en mai

    Un jour en mai tu es parti, et je te perds,
    mon fils, qui aimais tant monter, après l'hiver

    sur la terrasse et tout voir à la ronde,
    trayant des yeux sans fin la lumière du monde

    et me conter de ta voix douce, chaude et fière
    plus d'histoires qu'il n'est de galets dans la mer.

    Tu disais, ces trésors un jour seront à nous,
    mais sans toi j'ai perdu feu et lumière et tout.

               
    Από τη σύνθεση "ΕΠΙΤΑΦΙΟΣ". Βλ. τη συγκεντρωτική
    έκδοση του Ρίτσου, Ποιήματα (Α' τόμος, 1978, σ. 168)
      Traduction de Michel Volokovitch
         

    Autres traductions disponibles :
    stixoi.info.
    Notes sur la video de jimakos61

     

    Epitaphe en grec (autres extraits)
    / Epitaph in greek (other extracts):
    National and Kapodistrian university of Athens 

                    
    Mikis Theodorakis a mis en musique ce poème, chanté ici par Maria Farantouri :

     

     

    Grigoris Bithikotsis :

     

    Vidéo : 14Undertaker31

     

    Enfin, un interprétation de Nana Mouskouri (en grec):

     

    Video: aslefree   
     

    Yannis Ritsos : Epitaphe (extrait)

    Le journal Makedonia où parut l'article qui a inspiré Ritsos
     
                              

     

    Liens / Links :

      Traduction française d'extraits du recueil, par Guy Wagner
      Nena Venetsanou parle d'Epitaphe sur le site de Mikis Theodorakis
     
    Biographie (Guy Wagner sur le site de M. Theodorakis)
      http://www.ypsilonediteur.com
      Biographie sur projethomere.com

     Sur les incidents du premier mai 1936 :
     article du site thessmemory  (en grec)

     

      Pour tous vos commentaires, informations ou corrections, cliquez "contact", merci.

    « Yannis Ritsos : Erotika (extraits)Yannis Ritsos : Et voilà, mon frère »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Panayota
    Mardi 25 Avril 2017 à 23:15

    Un grand merci pour ce partage!

      • Mercredi 26 Avril 2017 à 19:33

        παρακαλώ. Merci pour votre message.

        J'ai l'impression que de plus en plus de Grecs viennent sur mon blog, ça me fait énormément plaisir !

        En plus, revenir sur des vieux articles permet de revoir les bijoux grecs que j'avais découverts à l'époque (ici c'est daté de 2013 mais en fait je l'avais publié en 2009 sur une autre plateforme - c'est un classique... et tellement magnifique !)

    2
    Jeudi 27 Avril 2017 à 20:19

    Le plaisir est à nous! À propos de cette chanson, j'adore l'ιnterprétation de Grigoris Bithikotsis!

    Mes félicitations pour votre blog,

    Panayota Ypodimatopoulou

      • Jeudi 27 Avril 2017 à 21:44

        Merci beaucoup. Je vais ajouter cette interprétation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :