• Elytis : Le jardin était dans la mer * Ο κήπος έμπαινε στη θάλασσα

    to minimaΤΟ ΜΗΝΥΜΑ (1968)

     

                                           

    Le jardin était dans la mer

     

    Le jardin était dans la mer
    Œillets d'écume cap profond
    Ta main s'en allait avec l'eau
    Comme une traîne nuptiale
    Ta main libérait tout le ciel

    Des anges à onze épées
    Flottaient à côté de ton nom
    Coupeurs de vagues à leurs crêtes
    Et les voiles blanches penchaient
    Aux courtes rafales du vent

    Avec des épines de roses
    Tu cousais les rubans de l'attente
    Aux cheveux des collines de ton amour
    Et disais ; celle qui peigne la lumière
    Est une cascade ici qui s'amuse

    Flèche voleuse scandale du rire
    O petite enfant du jour qui n'en finit pas
    Dans les arbres rayonnants tu jouais avec les racines
    Tu ouvrais les cornets de l'eau
    Gaulant les jujubes de l'oubli

    Et quand venait la nuit aux prodigues violons
    Dans les moulins à demi-détruits tu parlais
    Tout bas avec une magicienne
    Dans tes seins tu cachais un cadeau
    Qui était la lune elle-même

    Lune de-ci lune de-là
    Énigme que lisait la mer
    Sans aucun mal et pour ton seul plaisir
    Œillets d'écume cap profond
    Le jardin était dans la mer.

    (Soleil Premier)

                                         

    Ο κήπος έμπαινε στη θάλασσα

     

    Ο κήπος έμπαινε στη θάλασσα
    Βαθύ γαρίφαλο ακρωτήρι
    Το χέρι σου έφευγε με το νερό
    Να στρώσει νυφικό το πέλαγος
    Το χέρι σου άνοιγε τον ουρανό.

    Άγγελοι μ’ έντεκα σπαθιά
    Πλέανε πλάι στ’ όνομά σου
    Σκίζοντας τ’ ανθισμένα κύματα
    Κάτω μπατέρναν τα λευκά πανιά
    Σ’ απανωτές σπιλιάδες γραίγου.

    Μ’ άσπρα τριανταφυλλαγκάθια
    Έραβες φιόγκους προσμονής
    Για τα μαλλιά των λόφων της αγάπης σου
    Έλεγες: Η χτενίστρα του φωτός
    Είναι πηγή στη γη που διασκεδάζει.

    Κλέφτρα σαΐτα σκάνταλο του γέλιου
    Ώ εγγονούλα της γρια-λιακάδας
    Μέσ’ απ’ τα δέντρα πείραζες τις ρίζες
    Άνοιγες τα χωνάκια του νερού
    Ραβδίζοντας της λησμονιάς τα τζίτζιφα.

    Ή πάλι νύχτα μ’ άσωτα βιολιά
    Μέσα στους μισοχαλασμένους μύλους
    Κρυφομιλούσες με μια μάγισσα
    Στους κόρφους σου έκρυβες μια χάρη
    Που ήταν το ίδιο το φεγγάρι.

    Φεγγάρι εδώ φεγγάρι εκεί
    Αίνιγμα διαβασμένο από τη θάλασσα
    Για το δικό σου το χατήρι
    Ο κήπος έμπαινε στη θάλασσα
    Βαθύ γαρίφαλο ακρωτήρι.

    (Ο Ήλιος ο Πρώτος)

           
       Traduction de Dominique Grandmont
    in 37 poètes grecs de l'Indépendance à nos jours,
    Oswald éditeurs, 1972.
       

     

           Illustration en-tête : Collage d'Odysseas Elytis : Le message (Το μήνυμα, 1968)

     

    elytiscollage2.jpgUn (autre) collage d'Odysseas Elytis

    Ce poème a été mis en musique par Mikis Theodorakis et interprété par différentes chanteuses.

             

             ► Maria Farantouri et l'orchestre des bouzoukis le 24 mars 1968 (archives de l'INA, on ne peut donc pas intégrer la video sur le site) : Maria Farantouri accompagnée de Mikis Theodorakis et de l'orchestre des bouzoukis.

          ► Dora Yannakopoulou (Ντόρα Γιαννακοπούλου) fut la première interprète de cette chanson qui illustra le film de Kostas Andritsos (Κώστας Ανδρίτσος), Tempête (Καταιγίδα) dans lequel joue la chanteuse:

    Dora-Yannakopoulou.jpg

     

          ► Soula Birbili (Σούλα Μπιρμπίλη):

    soula-birbili.jpg

     

         ► Iro (Ηρώ):

    Iro.jpg

     

    Liens / Links

    Odysseas Elytis, biographie (Esprits nomades)
    Odysseas Elytis, biographie (site d'Angelique Ionatos)
    Odysseas Elyis, biography (the poetry foundation)
     

          > Suite de la rubrique Elytis de ce blog >>Odysseas Elytis a 100 ans  

    « Java: Ce s'ra tout ?Serge Reggiani : Les loups (sont entrés dans Athènes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Novembre 2011 à 23:09
    lizagrèce

    Bien joli ce jardin qui était dans la mer

    2
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 19:14
    Dornac

    Le jardin était tranquille. Et dans la remise...

    3
    Mercredi 2 Mai 2012 à 18:21
    miriam

    je reviens d'Hereaklion où j'ai vu l'expo elytis. en rentrant voulant mettre un poème sur mon blog je découvre le vôtre SUPER! est ce que je peux emprunter des poèmes et vos traductions! bien sûr je vais mettre un lien

    4
    Mercredi 2 Mai 2012 à 20:16
    Dornac

    Oui. Bien sûr.

    5
    Dimanche 15 Juillet 2012 à 20:36
    venezia

    Un grand merci pour votre blog magnifique, pour les VO en grec des poèmes, les illustrations, les chansons, tout… . Je me suis permise d'indiquer votre blog sur le mien.

    6
    Dimanche 15 Juillet 2012 à 21:06
    Dornac

    Merci beaucoup. Je vais de ce pas faire un saut sur votre blog et m'y attarderai dès que le temps me le permettra.

    7
    Anton
    Jeudi 26 Juin 2014 à 00:04

    This great poem has been put to music by this Italian band as well, that has sung also Sappho and Baudelaire... check this:
    https://www.youtube.com/watch?v=u3hzathxsP4

    8
    Jeudi 26 Juin 2014 à 11:38

    I think that it's not the same poem in the song you quote, even if she says in one verse "le jardin était dans la mer" (and it's not easy to understand her), I am sure it's not Elytis' poem. But thank you for this comment.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :