• La Bruja Muerta : Une fin écrite sur la porte * Ένα τέλος στην πόρτα γραμμένο

    Tassos-Nikakis-1.jpg

     

    La chanson fait partie d'un album de La Bruja Muerta sorti en février dernier. C'est l'histoire d'un homme qui se suicide parce qu'il s'est endetté. La Grèce en Europe est notre voisine.

     

     

    Ένα τέλος στην πόρτα γραμμένο


    Χτες στη γειτονιά μου,
    λέγαν όλοι για τον Γιώργη

    που έγραψε τέλος στην πόρτα του
    απ' έξω και κρεμάστηκε.

    Υπήρχαν λένε, χίλιοι που τον οδήγησαν λόγοι
    Σε κανέναν δε μιλούσε,
    μ' όλους, αυτό όμως το μοιράστηκε.

    Χρώσταγε στις τράπεζες
    για να σπουδάσει λέει τα παιδιά του,

    Χρώσταγε φόρους και χαράτσια,
    τηλέφωνο και ρεύμα κομμένα.

    Μετά από 25 χρόνια έχασε και τη δουλειά του,
    Σπίτι και χωράφι στο χωριό κατασχεμένα.
    Χτες, τη γειτονιά μας διπλαρώσαν
    πάλι οι φόβοι.

    Μύρισε αίμα,
    μα λουφάξαν τα κοράκια.

    Τώρα σε πονάει γείτονα, ε!
    Και σε κόβει,

    Από το θάνατο βρέθηκες
    μόνο δυο βηματάκια.

    Άντε προσπέραστο
    αν έχεις άντερα γαμιόλα,

    Η προκοπή σου έγινε απόψε αδικομάζεμα.
    Να σ' ακούσω θέλω τώρα,
    εσύ που τα 'ξερες όλα,

    Αυτό δεν το 'χες κάνει όμως το μάντεμα.
    Σας έπιασε ο Γιώργης στον ύπνο κουφάλες.
    Τραβάτε τώρα και σκαρώστε μοιρολόγια.
    Μοιραστείτε, δικαιολογίες μεγάλες,
    Σκεπάστε κι αυτό το στοίχειωμα με λόγια.
    Αυτή τη γειτονιά, ο Γιώργης
    Την είχε στην καρδιά του,
    Τώρα εδώ σας άφησε
    Γυναίκα και παιδιά.
    Κανέναν σας δε φόρτωνε
    Με τα προβλήματά του
    Όμως σας έγραψε ένα τέλος,
    Να το κοιτάτε από μακρυά.

      

    Une fin écrite sur la porte


    Hier, dans mon quartier,
    ils parlaient tous de Georges
    qui a écrit fin sur sa porte
    à l'extérieur,
    et il s'est pendu.
    Il y avait, disent-ils, mille raisons qui l'ont poussé
    il ne parlait à personne,
    mais ça, il l'a partagé avec tous.
    Il devait aux banques l'argent
    des études de ses enfants, dit-il
    il devait des taxes et des impôts,
    le téléphone et l'électricité coupée.
    Au bout de 25 ans il a aussi perdu son emploi,
    la maison et le champ au village ont été saisis.
    Hier, dans notre quartier
    les craintes ont redoublé.
    Ça sentait le sang,
    mais les corbeaux restaient peinards.
    Maintenant t'as mal au voisin, hein!
    Et ça te la coupe,
    tu t'es tout juste trouvé
    à deux petits pas de la mort.
    Allez, tu aurais dépassé ça
    si tu avais des tripes fils de pute,
    tes progrès sont devenus vains ce soir .
    Je veux t'écouter maintenant,
    toi qui savais tout,
    ça tu ne l'avais pas deviné.
    Georges vous a eu au creux de votre sommeil
    Maintenant vous vous éreintez en chants funèbres.
    Vous vous confondez en grandes excuses,
    Et vous couvrez ce qui vous hante avec des discours.
    Ce quartier, Georges
    Il l'avait dans son cœur,
    Maintenant il vous a laissé là
    Femme et enfants.
    Il n'a chargé personne
    Avec ses problèmes
    il vous a juste écrit une fin,
    Pour que vous la voyiez de loin.

                                                                                                               
        Traduction personnelle (toute proposition bienvenue :
    voir commentaires)

    Tableau en tête d'article de Tassos Nikakis: Ville.

     

    Une autre chanson très mélancolique de cet album, Το κάνω και για σένα (To kano ya sena -Je le fais aussi pour toi):

     

     

    Dans cet album intitulé Τελευταίες λεύτερες μέρες (À ces dernières années de liberté, 29/02/2012), la voix de B.D Foxmoor (du groupe de rap grec Active Member -célèbre en Grèce) est accompagnée de Jamoan (guitares, basse, percussions). C'est le troisième album de La Bruja Muerta (qui signifie "sorcière morte" en espagnol).

     

    Liens / Links

    Active member : myspace des fans

    Forum sur l'album

      Sur ce blog

    B.D. Foxmoor :

    *Les chanteurs grecs (1)

    *Exarchia : le quartier étudiant d'Athènes

    *Chaplin et La Bruja Muerta * Χαμένος    

    Rap grec :

                   Social Waste et Stigma (rap crétois)
                   TXC (Terror X-Crew : rap en grec ancien)
                   Himiskoubria (rap sur le père Noël - en fin d'article)
                   Himiskoubria (rap des gangsters)
                   So Tiri (rap de la feta - fromage grec)
                   Lost Bodies 

    « Tetos Dimitriadis : Sonia * Η ΣόνιαCatastroïka : privatiser pour mieux régner »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    7
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:29
    lizagrèce

    Nos voisins Italiens aussi ont à déplorer des suicides ... Tout ça c'est le résultat de politiques d'austérité et il va bien falloir que ça change !

    6
    lizagrèce
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:29
    lizagrèce

    Merkel disait cela avant-hier, aujourd'hui elle sent le vent tourner et elle demande de la croissance ...

    5
    pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:29
    pascal

    Ce texte est fort, pas très optimiste, seule une perspective collective, et pas que dans la seule Grèce, peut aider à sortir du marasme...

    Article de l'Express, d'il y a quelques semaines, sur l'augmentation préoccupante de taux de suicide en Grèce...

     

    4
    Jeudi 3 Mai 2012 à 06:36

    Super découverte !

    3
    Samedi 28 Avril 2012 à 16:43
    Dornac

    Et on retrouve les raisons sociales du suicide qu'analysait Emile Durkheim dans Le Suicide (1897).

    Comme je dis, la Grèce est notre voisine. On peut se répandre en regrets, le mal est déjà fait.

    La France reste cependant devant la Grèce pour les taux de suicide (voir chiffres en 2008 où l'on apprend que ce taux est de 16.2 pour 100.000 personnes en France et de 2.8 pour 100.000 personnes en Grèce - chiffres OMS). C'est révélateur du niveau "d'indifférence sociale" dans notre pays.

    2
    Samedi 28 Avril 2012 à 13:35
    Dornac

    Ah ? Mouais, nous verrons. J'espère que le vent va vraiment tourner, au moins pour m'amuser à voir les girouettes, les vestes s'agiter...

    1
    Samedi 28 Avril 2012 à 13:12
    Dornac

    Merkel s'est empressée de dire qu'elle ne voulait rien remettre en question quelque soit le résultat des élections françaises.

    Faut dire que l'euro a surtout profité aux Allemands, en nous faisant perdre du pouvoir d'achat, notre balance commerciale est en déficit -depuis longtemps certes- mais Helmut Schmidt disait: «les excédents allemands ne sont en réalité que les déficits des autres Etats européens »). Il a beaucoup critiqué Merkel.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :