• Sappho : Je t'en supplie Goggyla * Kέλομαί σε Γογγύλα

    Nikiphoros-Lytras---Nu.jpg

     

    La poétesse antique Sappho (VIIe siècle av. J-C ) a souvent été mise en musique par les artistes grecs contemporains. Manos Hadjidakis a composé ici une merveille sur ce poème d'amour pour Goggyla (ou Gongyla de Colophon). La mélodie et l'accompagnement sont construits comme ceux d'une musique antique.

    Il a fallu choisir parmi les meilleures et très nombreuses chanteuses grecques qui ont donné leur voix à ce morceau, vous en trouverez d'autres, bien sûr, toutes aussi belles. 

    Tableau ci-dessus de Nikephoros Lytras : Nu (v.1867-1870).
      Νικηφόρος
    Λύτρας : Γυμνό.

    Flery Dadonaki (Φλέρυ Νταντωνάκη):

     

     

    Savina Yannatou (Σαβίνα Γιαννάτου) :

     

     


    Video : KostasGrigoreas 
    Κώστας Γρηγορέας (κλασική κιθάρα)
    Kostas Grigoreas à la guitare classique
    qui accompagne également pour ce même chant Anna Parlapanou.

     

     

    Κέλομαί σε Γογγύλα

    Πέφανθι λάβοϊσά μα

    Γλακτίν αν σε δηύτε πόθος αμφιπόταταϊ.

    ταν καλάν α γαρ κατάγωγις αυτά απτόαισ' ιδοϊσαν,

    εγώ δε χαίρω,

    και γαρ αύτα δη τόδε μέμφεταί σοι Κυπρογένηα.

     

     

    Je t'en supplie Goggyla,

    reviens vers moi

    Apparaissant vêtue de ton habit blanc, si belle !

    Comme je me réjouis de ta beauté,

    Même si elle semble porter ombrage à Aphrodite

    elle-même.

     

    Texte original de Sappho   Traduction issue de l'album d'Angélique Ionatos,
    & Katerina Fotinaki, Comme un jardin la nuit.
         

    Ah, Gongyla, comme here to me,

    So fair in your milk-white dress !

    Though it offends Aphrodite herself,

    How I delight in your beauty !

     

    Σε φωνάζω Γογγύλα

    Φανερώσου πάλι κοντά μου

    Το χιτώνα τον άσπρο σαν το γάλα όταν φοράς,

    νά 'ξερες τους πόθους που σε τριγυρίζουν

    όμορφη, και πώς χαίρομαι που δεν είμαι εγώ,

    μα η ίδια η Αφροδίτη που σε μαλώνει.

     

    Translation from the album of Angélique Ionatos
    & Katerina Fotinaki, Comme un jardin la nuit.
      Traduction en grec moderne d'Odysseas Elytis

     

    Nena Venetsanou (Νένα Βενετσάνου) :

     

    Video : Lemourios

     

    Maria Farantouri (Μαρία Φαραντούρη) :

     

     

     

    Liens / Links

    Sur Sappho (Σαπφώ) :
    Wikipedia
    Sappho/Renée Vivien
    Poèmes de Sappho
    traduits par O. Elytis en grec moderne

    Sappho : quelques textes originaux en ligne

    Sappho sur ce blog

    Odysseas Elytis, biographie

    Autres poèmes d'Odysseas Elytis sur ce blog :  

    Sur Manos Hadjidakis (Μάνος Χατζιδάκις,1925-1994):
          Wikipedia
          Son site

    Le peintre grec Nikephoros Lytras (1832-1904) sur ce blog :
         Un chauffeur noir de Djibouti (de Kavvadias)
         En bas de la page de Une nuit (de Cavafis)

    Musique antique sur ce blog.

    sir-lawrence-alma-tadema-poetry-1879.jpg
    Sir Lawrence Alma Tadema : Poetry (1879)

     

     

     

     

    « Vamvakaris: Tous les rébètes du monde* Όλοι οι ρεμπέτες του ντουνιάAmália Rodrigues : Alfama (interlude lisboète) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    6
    Pascal
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:39
    Pascal

    Je ne crois tout simplement pas qu'Angélique Ionatos ait enregistré ce chant. Nena Venetsanou, en revanche, c'est certain, la preuve plus haut et

    5
    Dimanche 15 Mai 2011 à 23:46
    Dornac

    Il daterait de 1972 d'après ce lien.

    4
    Dimanche 15 Mai 2011 à 23:44
    Dornac

    Oui. Je pense qu'Amartia parlait simplement de l'album Sappho de Mytilène qu'Angelique Ionatos a enregistré avec Nena Venetsanou (1991). Effectivement la chanson Kelomai se Goggyla n'y figure pas.

    3
    Dimanche 15 Mai 2011 à 21:30
    Grèce à l'Ouest

    Je reste "fidèle" à la version première, celle de Flery D (tiens !), qui en est l'interprète dans le disque de Manos Hadjidakis Ο μεγάλος έρωτας. Je ne sais plus de quand date ce cycle : un vinyl que j'ai écouté en boucle des mois durant, et que j'ai réacheté il n'y a pas très longtemps en CD !

    2
    Dimanche 15 Mai 2011 à 16:12
    Dornac

    Je n'ai pas réussi à trouver cette version, ni sur youtube, ni sur deezer.

    1
    Vendredi 13 Mai 2011 à 21:55
    Amartia

    Très intéressant ton message. J'apprécie aussi le CD de Angelika Ionatos et Nena Venetsanou. Merci pour ce bon moment.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :